CRPE 2014 exceptionnel : 10 % des postes non pourvus

10 % des postes offerts à la session exceptionnelle du CRPE 2014 restent vacants à l'issue des épreuves d'admission.

La crise de recrutement qui touche depuis quelques années les concours enseignants ne semble pas encore terminée. Après le Capes 2014 de maths, c’est le CRPE 2014 exceptionnel qui affiche des résultats décourageants. Sur 8 500 postes offerts, 875 restent vacants à l’issue des épreuves d’admission (hors Martinique), selon un « tableau des postes perdus » publié hier par le Snuipp-FSU.

252 postes vacants à Versailles

Au total, près de 10 % des postes ouverts n’ont pas trouvé preneurs, d’après le syndicat. Le nombre de candidats était pourtant supérieur au nombre de places, puisqu’à l’issue des premières épreuves écrites, 9 744 avaient été déclarés admissibles.

C’est dans les académies de Versailles et Créteil que les postes non pourvus sont les plus nombreux. Des résultats logiques puisque ces académies sont aussi celles qui proposaient le plus de places. A Versailles, 998 postes ont été pourvus sur 1 250, et à Créteil 978 sur 1 120.

Sur les 30 académies françaises, seules 8 ont fait le plein : Caen, Clermond-Ferrand, Corse, Nantes, Nice, Poitiers, Rennes et Réunion.

Des postes à reporter sur la prochaine session du CRPE ?

Dans une lettre adressée à Benoît Hamon, le Snuipp-FSU déplore une « situation sans précédent » quant au risque de désaffection des postes d’enseignant du premier degré, déjà amorcée en 2013 avec une « perte » de 343 postes. Le syndicat demande au ministre « de prendre les mesures nécessaires pour qu’aucun poste ouvert au concours ne soit perdu », en réabondant « le concours 2014 rénové des postes non pourvus ».

Les épreuves du CRPE 2014 nouvelle version doivent se dérouler en juin 2014.

6 commentaires sur "CRPE 2014 exceptionnel : 10 % des postes non pourvus"

  1. CHOUETTE  30 avril 2014 à 15 h 03 min

    D’un côté des postes n’ont pas été pourvus et d’un autre des contractuels avec des rapports POSITIFS toute l’année se retrouvent sans travail et sans pouvoir exercer le métier qui leur tient à coeur (tel est mon cas) Il ne faut pas oublier que des postes de contractuels avaient été exceptionnellement proposés cette année avec une situation très précaire.(DES REMPLAçANTS POUR PAS CHER) De plus pour ne pas pourvoir les postes des 0 ont été distribués sans aucune justification . Quelle injustice!!Quel dysfonctionnement!!!Il est hors de question de laisser les contractuels sans solution!!!!Signaler un abus

    Répondre
    • Lablague  3 novembre 2014 à 22 h 37 min

      Non mais stop avec vos histoires d’injustices… Pour louper son concours à Créteil faut vraiment être une buse. S’ils remplissent pas tous les postes et qu’ils sont obligés de mettre des 0 éliminatoires c’est parce qu’ils ne veulent pas donner le concours à des touristes… Un contractuel c’est provisoire mais donner le concours à quelqu’un c’est définitif, alors ils vont pas le donner à quelqu’un d’absolument pas qualifié. Quand je pense que dans certaines académies il y a 15% d’admis, quand je vois des gens qui le loupent à Créteil (70-80% d’admis…) se plaindre ça me fait juste doucement rigoler. Au lieu de pleurnicher à l’injustice remet toi un peu en question et prépare toi un peu mieux pour l’année prochaine.Signaler un abus

      Répondre
  2. CHOUETTE  2 mai 2014 à 11 h 08 min

    Le gouvernement a -t-il pensé aux contractuels ayant eu des rapports de stage positifs et n’étant pas admis? Que vont-ils devenir?Signaler un abus

    Répondre
  3. Dorotheeh  2 mai 2014 à 13 h 18 min

    Ces postes non pourvus n’arrangeraient-ils pas finalement le gouvernement qui n’a pas forcément le budget pour les financer ? Or, pour ne pas aller à l’encontre des déclarations récentes sur le maintien de la priorité à l’Education nationale, il est plus facile de dire que les postes sont vacants par manque de preneurs. Par exemple, j’ai vu 1070 admis sur 1435 admissibles pour 1210 postes sur l’Académie de Versailles (session exceptionnelle). Il semblerait donc que la crise des vocations ait bon dos par les temps qui courent !Signaler un abus

    Répondre
  4. enseignant  4 mai 2014 à 18 h 02 min

    Je confirme les propos de Dorotheeh.
    A Créteil, il y a eu un précédent l’année dernière (vague de zéros éliminatoires aux oraux). Les personnes éliminées ont été sollicités pour faire contractuel. Nous PE n’avons pas vu la couleur des créations de postes. Pour les postes non pourvus à Bordeaux ou Toulouse, si les postes sont non pourvus c’est que cela est délibéré. Il y a tout de même des candidats (même s’il y en a moins que par le passé) dans ces deux académies.Signaler un abus

    Répondre
  5. EtAlors  5 mai 2014 à 8 h 58 min

    J’irai même plus loin que Dorotheeh et je dirais que c’est une volonté du gouvernement de ne pas pourvoir tous les postes car des personnes tout à fait compétentes se sont vus attribués un 0 à une épreuve oral du crpe alors qu’ils dépassaient largement le seuil, qu’ils avaient de très bons retours pendant leur stage… Ne cherchez pas plus loin la raison pour laquelle ces postes ne sont pas pourvus, ce n’est pas par manque de candidats c’est une certitude !Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.