Le baccalauréat approche à grand pas. Alors qu’il existe plusieurs outils permettant de réviser son bac, les applications smartphones reste très appréciées des futurs bacheliers. En effet, selon une étude digiSchool, celles-ci sont utilisées par un lycéen sur deux. Devenues incontournables, la plupart des applications sont présentées par séries (L,ES,S, bac pro, STMG) et abordent toutes les matières. Conformes au programme 2014, elles ont été développées et approuvées par des professeurs pour accompagner au mieux les lycéens dans leurs révisions en vue de l’examen.

Applications : « efficaces mais en complément de révisions classiques »

L’appli Objectif bac ES contient, par exemple, un module de maths, d’histoire-géo, de philosophie, de sciences économiques et sociales. Pour l’appli digiSchool bac S, vous y trouverez des exercices avec des matières telles que la physique-chimie, les SVT, les mathématiques… Les applis proposent généralement des cours et des quiz associés pour vous entraîner, mais aussi les annales corrigées des années antérieures, les sujets probables pour cette édition… Point positif, elles sont gratuites !

Selon Thierry Debarnot, cofondateur de digiSchool, les applications sont efficaces, « à condition de les utiliser en complément de révisions classiques« . « Car il est nécessaire d’avoir un premier niveau de révision, en reprenant ses cours et en mémorisant les points essentiels », souligne-t-il.

Un avis partagé par Bertrand Galliot, professeur de maths et directeur pédagogique du site lesbonsprofs.com : « l’utilisation des applis doit être la dernière étape de la révision, pour se rassurer et conforter ses acquis. D’autant qu’il est difficile d’y passer plus que vingt minutes d’affilée, car la consultation sur smartphone n’est pas très confortable », explique-t-il. « La majorité des lycéens s’en servent d’ailleurs à des moments creux de leur journée : dans les transports en commun par exemple ».