Plan d’économies alternatif : des députés PS proposent le dégel du point d’indice

Des députés PS proposent d'autres pistes d'économies que celles proposées par Manuel Valls, des pistes qui permettraient notamment de ne pas poursuivre le gel du point d'indice des fonctionnaires.

Abandonner le gel du point d’indice des fonctionnaires et des prestations sociales : certains députés PS de la commission des finances ont travaillé ce week-end à des scénarios d’économies alternatifs à celui proposé par le gouvernement, qui permettraient de ne pas impacter à nouveau les ménages modestes et les agents de la fonction publique.

Revaloriser le point d’indice de 1%

Pour économiser les 50 milliards d’euros visés par Manuel Valls sans trop impacter les ménages modestes, ils proposent par exemple que le pacte de responsabilité ne soit pas appliqué aux grands groupes avant 2016.

Un deuxième scénario prévoit de bloquer l’évolution de certaines dépenses fiscales, comme le crédit impôt recherche : le plafonner à son niveau actuel permettrait de dégager 3 milliards d’euros, une somme suffisante pour abandonner le gel des prestations sociales et augmenter de 1% le point d’indice de la fonction publique en 2015.

Une troisième piste consisterait à ramener la baisse de la fiscalité des entreprises de 38 à 33 milliards d’euros, ce qui permettrait, outre le dégel des prestations sociales et l’augmentation du point d’indice, d’investir 2 milliards d’euros dans les collectivités locales.

Les députés pensent avoir été entendus

Ces mesures, qui permettraient de préserver le pouvoir d’achat et d’encourager la reprise de la croissance, pourraient contenter une large partie de la gauche, très divisée sur le plan d’économies gouvernemental dans sa forme actuelle. Douze députés PS ont notamment demandé de limiter les économies à 35 milliards d’euros, au lieu de 50.

Le plan de stabilité de Manuel Valls sera présenté ce mercredi au Conseil des ministres, mais les modalités exactes des économies feront encore l’objet de discussions avant le vote à l’Assemblée nationale, mercredi 29 avril prochain. Les députés PS reçus hier mardi par le Premier ministre pensent « avoir été entendus » par rapport à ces nouvelles propositions.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.