La procrastination et l’impulsivité seraient à moitié d’origine génétique

Vous avez tendance à tout repousser à plus tard, et à agir sans songer aux conséquences ? Selon une étude scientifique, la raison pourrait bien être d'ordre génétique.

Selon des recherches publiées dans la revue Psychological Science, les traits génétiques qui génèrent procrastination et impulsivité sont « modérément héritables ».

Procrastination et impulsivité « génétiquement liées »

En ce qui concerne la procrastination, la part d’hérédité est évaluée à 46%, et à 49% pour l’impulsivité. Autrement dit, si vous êtes impulsif et procrastinateur, il se pourrait que ce ne soit qu’à moitié de votre faute.

« La chose la plus intéressante est que [procrastination et impulsivité] semblent être génétiquement liées, ce qui suggère qu’elles ont en quelque sorte évolué ensemble », commente Daniel E. Gustavson, auteur principal de l’étude.

Oubli des objectifs fixés

Par ailleurs, observe le scientifique, la source de la procrastination et de l’impulsivité pourrait davantage résider dans l’oubli ou la perte de vue de ses objectifs, plutôt que dans une simple tendance à toujours repousser à plus tard comme on le prétend fréquemment.

Quoi qu’il en soit, les élèves qui ne finissent pas leurs devoirs à temps ont maintenant une excuse toute trouvée : ce n’est pas de leur faute, mais celle de leurs parents

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.