Pas de passage à quatre jours et demi pour le député Maire UMP de Nice. Alors que Benoît Hamon a annoncé qu’il comptait publier prochainement un nouveau décret sur la réforme des rythmes scolaires, Christian Estrosi, souhaite maintenir la semaine à quatre jours d’école. Il propose ainsi en contrepartie « un grignotage des vacances d’été« , lors d’une interview accordée ce vendredi à Nice-Matin. « Cette piste est une voie que je suis prêt à étudier », affirme-t-il.

Il présentera ainsi des propositions pour sa ville au nouveau ministre de l’Education nationale « dans une quinzaine de jours ». Et bien que Benoît Hamon ait pour objectif de « tendre la main aux maires, en particulier ruraux, et à ceux qui rencontreraient des difficultés « , Christian Estrosi menace de déposer un recours devant le Conseil d’Etat si ses propositions ne sont pas acceptées.