La collection « Egale à égal » pour progresser vers l’égalité hommes-femmes

Les éditions Belin lancent "Egale à égal", une nouvelle collection dédiée à l’égalité hommes-femmes. Les trois premiers livres sont sortis le 28 mars 2014.

Egalité hommes-femmes © Marco2811 - Fotolia.com

Egalité hommes-femmes © Marco2811 – Fotolia.com

En partenariat avec le Laboratoire de l’égalité, les éditions Belin lancent une toute nouvelle collection originale sous le nom de « Égale à égal« . Son objectif est de sensibiliser le grand public aux questions d’égalité professionnelle et aux stéréotypes.

Six titres seront publiés chaque année en moyenne, et trois d’entre eux sont disponibles depuis le 28 mars 2014. Faciles à lire et riches en informations, ces petits ouvrages synthétiques et pédagogiques sont intitulés : « A la télévision, les hommes parlent, les femmes écoutent » d’Arnaud Bihel, « Et si on en finissait avec la ménagère ? » de François Fatoux, et enfin « Les femmes valent-elles moins cher que les hommes ? » d’Annie Batlle.

Ils abordent les différents aspects des inégalités entre les sexes dans la vie économique, politique, domestique, dans l’éducation, le sport, la culture… A l’intérieur, des citations, des dates clés et un quizz pour tester ses connaissances. Au-delà de l’humour, le livre vise surtout des faits : état des lieux, solutions à portée de la main… et inventaire des bénéfices de l’égalité.

Sur la place des femmes à la télévision

"A la télévision, les hommes parlent, les femmes écoutent" d’Arnaud Bihel

"A la télévision, les hommes parlent, les femmes écoutent" d’Arnaud Bihel

Les inégalités hommes-femmes sont présentes partout et notamment à la télévision où la gente féminine est deux fois moins nombreuse que la masculine, insiste Arnaud Bihel, journaliste et auteur du livre « A la télévision, les hommes parlent, les femmes écoutent ». Alors qu’à l’écran, et plus encore dans le réel, les hommes incarnent le pouvoir, les femmes sont quant à elles reléguées au foyer. A travers cet ouvrage, vous pourrez vous plonger dans 6 chapitres différents dont « parole légitime, parole masculine », dénonçant les émissions d’information qui accordent très peu de temps de parole aux femmes. Un chapitre est également consacré aux rôles valorisants des hommes et aux fonctions décoratives des femmes, intitulé « des femmes sans épaisseurs et sans statut ».

Enfin, vous trouverez les chapitres suivants, tout aussi intéressants : « Ça ne serait pas l’heure du Botox ? », « Au temps du noir et blanc », « L’heure des bonnes résolutions », et « Nouveaux formats, nouvelles consommations ».

Sur la répartition des tâches ménagères entre les femmes et les hommes

"Et si on finissait avec la ménagère ?" de François Fatoux

"Et si on en finissait avec la ménagère ?" de François Fatoux

Dans le second livre « Et si on en finissait avec la ménagère ? », l’auteur François Fatoux dénonce l’inégale répartition des tâches ménagères. En effet, les femmes passent plus de temps que les hommes dans la cuisine, à faire le ménage et à s’occuper des enfants. Plus exactement, 4 heures par jours, alors que la majorité d’entre elles travaillent à l’extérieur. L’auteur montre ainsi à travers son livre la résistance de la séparation des rôles entre les deux sexes dans la sphère domestique et ses répercussions dans la sphère professionnelle. Il souhaite donc communiquer l’intérêt qu’il y a à partager ces tâches mais également à les valoriser.

Ainsi, l’ouvrage est décliné en 6 chapitres distincts dont « Ménage et ménagère, un couple durable », « Public/privé : les fausses frontières », « Valoriser les activités domestiques sur le plan matériel et immatériel »…

Sur les inégalités de salaires entre les femmes et les hommes

"Les femmes valent-elles moins cher que les hommes ?" d’Annie Batlle

"Les femmes valent-elles moins cher que les hommes ?" d’Annie Batlle

Les femmes valent-elles moins cher que les hommes ? Personne n’oserait dire ça ! Et pourtant, si on compare leur salaire, le constat s’impose. A poste égal,  la valeur des femmes sur le marché du travail est inférieure à celle des hommes. En effet, les femmes qui accèdent à des emplois de bon niveau sont moins payées que leurs collègues masculins. De plus, les postes à temps par­tiel ou sous-emplois sont principalement occupés par des femmes.

L’auteur Annie Batlle a ainsi tenté de montrer à travers son livre « Les femmes valent-elles moins cher que les hommes ? » les ressorts de ces paradoxes et de mettre en évidence les bénéfices individuels et collectifs de l’égalité salariale.

Ce livre publié aux éditions Belin est également divisé en 6 chapitres dont : « La longue histoire des inégalités », « Le marché du travail au prisme du genre », « La maison des hommes »…

 

Trois petits livres pour méditer et progresser vers l’égalité hommes-femmes.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.