Un « prof de Wikipédia » à l’université américaine

L'université américaine de Berkeley a recruté un "prof de Wikipédia" pour apprendre aux élèves à améliorer les contenus de la fameuse encyclopédie participative.

© Marco2811 – Fotolia.com

Un enseignant un peu particulier vient de rejoindre l’Université de Berkeley, aux Etats-Unis. Kevin Gorman, 24 ans, jeune diplômé de géographie, est le premier professeur au monde… de Wikipédia !

Apprendre les règles de rédaction et de publication de l’information

Berkeley lui a en effet confié la « Chaire Wikipédia« , récemment ouverte dans l’établissement. Le jeune homme sera chargé d’apprendre aux étudiants à rédiger et améliorer des articles de la fameuse encyclopédie participative, en travaillant par exemple sur la vérification des informations ou l’accessibilité des contenus par le plus grand nombre.

« Le but des institutions culturelles est de partager la connaissance, de les rendre accessibles à la plus large part de la population. Je pense que ce serait vraiment cool d’avoir des informations en ligne publiées par les gens de Berkeley… mais qui ne soient plus seulement lisibles par les gens de Berkeley », explique Kevin Gorman, cité par le site MeltyCampus.

Une initiative à importer ?

Cette année, les participants aux cours de Wikipédia pourront enrichir des articles déjà publiés sur divers thèmes liés à l’environnement, comme « la pollution de l’air, l’agriculture urbaine et la fracturation hydraulique », ou en rédiger de nouveaux avec l’aide de groupes spécialisés.

A y regarder de plus près, un tel enseignement n’est donc pas si superflu. A en croire Bruno Devauchelle, spé­cia­liste des nou­velles tech­no­lo­gies de l’information, ces cours pourraient aussi être utiles aux enseignants, parfois démunis face aux nouveaux outils numériques. « 80% des ensei­gnants ne sont pas bien outillés pour recher­cher des savoirs attes­tés sur inter­net et ils n’en sont pas conscients », explique-t-il. Selon lui, « l’intérêt de Wikipédia est aussi de consul­ter les hyper­liens, les réfé­rences, ce que la majo­rité des uti­li­sa­teurs, ensei­gnants com­pris, ne fait pas ».

Alors, verra-t-on bientôt débarquer des cours de Wikipédia dans nos établissements scolaires ? Une telle initiative pourrait être justifiée par des expériences comme celle de Loys Bonod, l’enseignant qui avait « pourri le Web » pour piéger ses élèves adeptes du copier-coller d’informations non vérifiées sur Internet.

Partagez l'article

Google

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.