Docteur Astrid Pinzano : « les avancées dans le domaine de la recherche sur l’arthrose sont un enjeu majeur »

Astrid Pinzano est la lauréate de la Bourse CASDEN du Jeune Chercheur 2013. Ses travaux en ingénierie tissulaire du cartilage ont été récompensés ce jeudi. Portrait.

Dr Astrid Pinzano

Dr Astrid Pinzano

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous expliquer votre parcours de chercheuse ?

Le Professeur Patrick NETTER m’a accueillie dans son laboratoire (UMR 7561 CNRS – université de Lorraine) pour réaliser mon stage de DEA en 1998 et un doctorat sous la direction du Pr Pierre GILLET et du Pr Damien LOEUILLE, que j’ai obtenu avec les félicitations du jury en 2001. Mon travail de thèse s’intéressait plus particulièrement à l’influence des composés matriciels sur le signal IRM du cartilage. En 2002, je suis partie en stage post-doctoral dans le laboratoire de renommée internationale du Pr Ernst HUNZIKER à l’Institut Müller à Berne (Suisse) dans le domaine de l’ingénierie du cartilage et de la biomécanique. En octobre 2003, j’ai été recrutée sur concours comme chargée de recherche au CNRS et j’ai ainsi rejoint l’équipe du Pr Pierre GILLET au laboratoire IMoPA (UMR 7365 CNRS-Université de Lorraine) à la faculté de médecine de Nancy.

Vous recevez aujourd’hui la Bourse CASDEN du Jeune Chercheur, qui récompense votre travail «en ingénierie tissulaire du cartilage ». Pouvez-vous nous expliquer de quoi il s’agit ?

Notre projet consiste à utiliser l’approche protéomique du sécrétome (outils développés au sein de l’unité) pour réaliser une évaluation préimplantatoire (qualitative et quantitative) non-destructive d’un implant fonctionnalisé à visée articulaire en ingénierie articulaire. Ce type d’approche devrait permettre, grâce à l’étude du milieu de culture, d’obtenir certaines informations majeures quant à la qualité du tissu matriciel (MEC) synthétisé par les cellules. De telles approches indirectes, non destructives d’un futur implant tissulaire, sont potentiellement informatives dans le domaine de l’ingénierie tissulaire, grâce à une analyse avancée du sécrétome quel que soit le domaine de recherche.

Comment est née votre passion pour ce domaine de recherche ?

L’arthrose est la principale cause de morbidité dans les pays développés. Il n’existe que des traitements symptomatiques pour soulager la douleur. Les avancées dans ce domaine constituent un enjeu majeur que ce soit dans le diagnostic ou le traitement de la maladie. Je souhaitais contribuer à cet enjeu qui permet de naviguer de la recherche fondamentale aux applications avec un réel espoir pour le patient.

Que représente la Bourse CASDEN du Jeune Chercheur pour vous ?

C’est un grand honneur de recevoir cette bourse en tant que chercheur et elle va nous permettre avec mes collaborateurs d’accomplir un travail à visée diagnostique pour la médecine personnalisée. Ces soutiens financiers à la recherche sont primordiaux et représentent une opportunité pour les jeunes chercheurs.

Quels sont vos prochains projets scientifiques ?

Nous avons pour objectif principal d’améliorer la qualité de notre implant cartilagineux et de développer nos outils d’évaluation non invasive de la qualité matricielle. Pour cela nous poursuivrons nos travaux sur les conditions de production d’un implant cartilagineux à partir de cellules souches de diverses origines (médullaires, adipeuses, etc) et nous développerons également de nouveaux biomatériaux biodégradables pour l’ingénierie du cartilage en partenariat avec des équipes de chimistes.

Partagez l'article

Google

1 commentaire sur "Docteur Astrid Pinzano : « les avancées dans le domaine de la recherche sur l’arthrose sont un enjeu majeur »"

  1. Fil  31 mars 2014 à 15 h 48 min

    Un stage postdoctoral ? Kézako ? C’était un poste de docteur contractuel ou alors du bénévolat ? Ou alors une formation diplomante, mais à quel niveau, vu que le doctorat est le niveau maximum dans l’enseignement supérieur ?Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.