Angleterre : près d’un quart des écoles sans personnel qualifié pour enseigner une langue étrangère

Près d'un quart des écoles primaires anglaises n'ont pas de professeur avec un bon niveau en langues étrangères, alors que cet enseignement sera rendu obligatoire dès la prochaine rentrée.

Alors que l’enseignement d’au moins une langue étrangère aux élèves de 7 à 11 ans sera rendu obligatoire dès la rentrée 2014 en Angleterre, une étude révèle que 23% des écoles primaires anglaises ne disposent pas de personnel avec des qualifications plus élevées qu’un niveau GCSE (équivalent plus ou moins au brevet).

Moins d’un tiers de diplômes du supérieur

Selon cette étude annuelle intitulée « Languages Trends Survey » et menée auprès de 591 écoles primaires, à peine 30% des écoles emploient un enseignant avec un diplôme du supérieur en langues étrangères. Dans 31% des écoles sondées, le niveau le plus élevé en langues vivantes est un niveau bac (A-level).

Les 15% d’écoles restantes font exclusivement appel à un assistant de langue étrangère ou une autre personne dont la langue maternelle n’est pas l’anglais.

Les enseignants n’ont pas confiance en eux

L’étude indique en outre que 29% des enseignants n’ont pas confiance en eux lorsqu’ils doivent assurer l’enseignement des langues. Avoir un niveau brevet « un peu rouillé et avoir si peu d’avance sur les enfants n’est pas idéal! », a souligné un enseignant interrogé.

Malgré le manque de personnel qualifié, 95% des écoles primaires anglaises affirment déjà pratiquer l’enseignement des langues étrangères, et 85% soutiennent la réforme visant à le rendre obligatoire à l’école élémentaire.

En France, les élèves bénéficient depuis 2008 d’un cours de langue étrangère obligatoire d’une heure et demie par semaine à partir du CE1. Les professeurs des écoles doivent depuis 2012 être titulaires du Certificat de compétences en langues de l’enseignement supérieur (Cles) niveau 2, équivalent au niveau B2 (avancé) du CECRL.

Source(s) :
  • TES, BBC

Partagez l'article

Google

2 commentaires sur "Angleterre : près d’un quart des écoles sans personnel qualifié pour enseigner une langue étrangère"

  1. Laure Peskine, SG de l'Association des Professeurs de Langues Vivantes  27 mars 2014 à 20 h 50 min

    Tous les professeurs des écoles en France sont loin d’avoir le niveau B2 du CECRL comme il est indiqué dans cet article, et l’obligation du CLES 2 a disparu avant même d’avoir pu être mise en place.

    En France, les langues étrangères ont été introduites en primaire en 1989, et officiellement intégrées dans les programmes en 2002 après une douzaine d’années de tentatives diverses et variées de généralisation. Les nouveaux « programmes de langues étrangères pour l’école primaire » de 2007 (ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/bo/2007/hs8/hs8_preambule.pdf) indiquent un volume horaire annuel de 54h du CE1 au CM2 inclus. Depuis un texte officiel de janvier 2012 (cache.media.education.gouv.fr/file/1/58/7/programmes_ecole-primaire_203587.pdf), il y a une « sensibilisation » en CP. Enfin, selon la nouvelle Loi d’orientation et de programmation pour la Refondation de l’Ecole de la République (8 juillet 2013), « Tout élève bénéficie[ra], dès le début de sa scolarité obligatoire, de l’enseignement d’une langue vivante étrangère. […] à compter de la rentrée scolaire 2015-2016 ».

    Dès le début en 1989, il a été exigé des pro­fes­seurs des écoles un niveau à l’oral peu ou prou équivalent à B2 (cf. l’« habilitation »). Les lauréats des masters enseignement première version devaient, pour être titularisés PE (2012 au plus tôt, donc), détenir en sus le Certificat de com­pé­tences en langues de l’enseignement supé­rieur (CLES) niveau 2, équi­va­lent au niveau B2 (utilisateur indépendant) du CECRL, ou tout autre certification semblable.

    Cette exigence n’a toutefois pas véritablement être réalisée, parce qu’elle a très vite été assortie de nombreuses dispenses et parce que les universités n’ont pas été dotées des moyens nécessaires pour élever le niveau des étudiants jusqu’à B2.

    Voir sur le site de l’APLV :
    Validation de compétences en langues sans le CLES 2 : on ne saurait en rester là
    http://www.aplv-languesmodernes.org/spip.php?article4175
    et
    Formation des enseignants : modification de la date d’exigibilité des certificats de langue (CLES2) et informatique et internet (C2i2e)
    http://www.aplv-languesmodernes.org/spip.php?article4569Signaler un abus

    Répondre
  2. Laure Peskine, SG de l'Association des Professeurs de Langues Vivantes  27 mars 2014 à 20 h 54 min

    [Suite ]

    Situation actuelle : l’obligation du CLES 2 pour les lauréats des masters enseignement nouvelle version (cf . Cadre national des formations) a disparu. Elle est remplacée par la validation obligatoire au sein du master d’une UE Langue au niveau B2.
    Voir sur le site du MEN les conditions d’inscription aux concours de professeurs des écoles :
    http://www.education.gouv.fr/cid59262/session-2014-conditions-d-inscription-aux-concours-de-recrutement-de-professeurs-des-ecoles.html
    et sur le site de l’APLV à propos de la place des langues vivantes dans le concours de PE :
    Les nouvelles modalités de recrutement des professeurs des écoles : que signifie l’absence des langues étrangères ?
    http://www.aplv-languesmodernes.org/spip.php?article5063

    Ne pas oublier en outre que depuis toujours les professeurs des écoles qualifiés dans une langue autre que l’anglais (habilitation, certification, et aujourd’hui UE de langue validée en master) se retrouvent très fréquemment à enseigner l’anglais en primaire.

    Pour l’APLV, Laure Peskine, (SG ) et Jeanny Prat (Formatrice PE en ESPE)Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.