Ségolène Royal devrait bientôt intégrer le gouvernement, selon des informations publiées ce vendredi par Libération : François Hollande « a tranché », affirme un « intime » du président de la République.

Courant avril, ou après les élections européennes

La présidente du conseil régional de Poitou-Charentes hériterait d' »un grand pôle ministériel regroupant l’Education nationale, la Culture, la Jeunesse et les sports« , à l’occasion d’un remaniement ministériel prévu « courant avril ».

Un proche de François Hollande se fait toutefois prudent : le président pourrait aussi « avoir la volonté de garder cette carte pour 2015 quand, après les européennes, il faudra construire un nouveau gouvernement pour incarner la deuxième partie du quinquennat ».

L’actuel ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, avait annoncé en décembre dernier qu’il ne comptait pas démissionner de son poste de ministre pour mener en parallèle sa campagne pour les européennes de 2014. François Hollande ne lui en donnera peut-être pas l’occasion.