Selon la Nasa, l’effondrement de la civilisation industrielle moderne est proche

L'épuisement des ressources naturelles et les inégalités sociales mènent inéluctablement notre société moderne à sa perte, estime la Nasa.

civilisation moderne

Notre société moderne gourmande en ressources et source d'inégalités n'est pas viable, selon la Nasa. (©Tino Mager – Fotolia.com)

Une récente étude financée par le centre de vols spatiaux Goddard de la Nasa indique que la civilisation industrielle mondialisée pourrait « s’effondrer » au cours des prochaines décennies.

Les civilisations complexes sont les plus fragiles

Ce ne serait pas une première dans l’histoire : « le processus d’ascension-puis-effondrement est en fait un cycle récurrent« , notent les auteurs de l’étude. La chute des empires romain, Gupta, Huan, Maurya et de plusieurs empires mésopotamiens, sont autant de confirmations « du fait que les civilisations avancées, sophistiquées, complexes et créatives peuvent être à la fois fragiles et transitoires. »

Les auteurs de l’étude ont identifié cinq facteurs clés dans le déclin des civilisations : la population, le climat, l’eau, l’agriculture et l’énergie. Concrètement, les deux principaux phénomènes précipitant la chute sont « l’appauvrissement des ressources du fait de la pression sur la capacité de renouvellement écologique », et « la stratification économique de la société en de [riches] élites, et les masses (ou « gens du peuple ») ».

Les avancées technologiques n’y changeront rien

Aujourd’hui, personne ne niera que les ressources naturelles se raréfient à une vitesse préoccupante, du fait de l’action d' »élites » composées en grande partie de dirigeants d’empires industriels. « Les surplus de ressources ne sont pas distribués équitablement dans la société (…). La masse de la population, bien que productrice de ressources, ne se voit accordée par les élites qu’une part juste suffisante pour sa subsistance. » De plus, préservées par leur richesse disproportionnée, les élites ont tendance à ignorer la réalité de la situation et les problèmes rencontrés par le peuple avant qu’il ne soit trop tard.

Le progrès technologique dont nous bénéficions fera peu de différence : « le changement technologique peut accroître l’efficacité dans l’usage des ressources, mais il tend également à augmenter la consommation de ressources par habitant, et l’échelle de l’extraction de ces ressources ».

Bien que l’étude de la Nasa reste en grande partie théorique, un certain nombre d’études plus empiriques, par exemple celles menées par la société d’audit KPMG ou par le Bureau gouvernemental britannique pour la science, indiquent que les crises d’approvisionnement en eau, en nourriture et en énergie, pourraient atteindre une conjonction catastrophique d’ici environ quinze ans.

Partagez l'article

Google

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.