La création des 60 000 postes dans l’éducation n’est pas « sur la sellette », comme l’avait affirmé hier le quotidien Les Echos, indique le ministère de l’Education nationale à l’AEF. « La création des 60 000 postes pour l’éducation est bien entendu toujours d’actualité », explique-t-il.

Selon des proches de Vincent Peillon, dans l’Education nationale, « 31 800 postes sont programmés sur 2015-2017 conformément à la loi d’orientation et de programmation de refondation de l’école qui se décline après dans les lois de finance ». 27 000 seront des postes d’enseignants stagiaires, 21 000 des titulaires, et 6 000 des personnels éducatifs. L’entourage du ministre rappelle que « 22 200 postes sont déjà créés sur la période allant de 2012 à 2014 ».

Parmi les 60 000 créations de postes prévues sur le quinquennat, 54 000 sont prévues pour l’Education nationale, 5 000 pour l’Enseignement supérieur, et 1 000 pour l’enseignement agricole. 9 984 sont programmées pour 2014.