Toutes les péripéties de la journée d’une enseignante résumées avec humour dans une vidéo percutante de 3 minutes : voici le concept de la capsule Bref, je suis un prof, publiée il y a à peine une semaine et déjà très populaire sur Youtube.

Des enseignantes québécoises à l’origine de la vidéo

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la vidéo n’est pas signée de Kyan Khojandi, le créateur de la célèbre série française Bref, mais d’un groupe d’enseignantes de l’école secondaire de La Source, au Québec. Elles se sont inspirées du concept de Bref pour monter une vidéo destinées à mettre en valeur le métier d’enseignant et à rendre les professeurs fiers de leur travail.

« Nous voulions montrer que même si le métier est dur, c’est pleinement conscients de tous les défis à relever que nous l’avons choisi. Nous voulions aussi insister sur le fait qu’au bout du compte, on le fait parce qu’on aime nos élèves », souligne Isabelle Rivest, l’une des professeures à l’origine du projet. Elles ont fait appel à la comédienne Mélanie Nadeau pour interpréter la jeune enseignante. Les élèves de La Source et ceux de l’école primaire Sacré Coeur ont joué le rôle des enfants.

360 000 vues en une semaine

« 35 élèves âgés de 9 à 15 ans ont accepté de venir à l’école, alors qu’ils auraient pu rester à la maison. Les profs sont même allés les chercher directement chez eux! » s’amuse Isabelle Rivest. « Ç’a été toute une expérience humaine. Les plus vieux ont pu s’initier au tournage d’une vidéo, tandis que les plus jeunes ont eu un premier contact avec le secondaire. Il y a eu de très beaux échanges ».

Dès sa mise en ligne sur Youtube il y a une semaine, la vidéo a été un succès auprès des internautes. Elle a aujourd’hui été visionnée par près de 360 000 personnes.