Le taux d’élèves en France ayant au moins terminé le lycée (72,5%) est plus faible que la moyenne européenne qui s’élève à 74,2%, selon une étude sur le niveau d’éducation dans l’Union européenne en 2012 publiée par l’Insee ce vendredi.

Les garçons sont en général moins instruits que les filles : 13,4% des 18-24 ans ont quitté prématurément l’école contre 9,8% chez ces dernières. Et près de 11,6% des Français de cette même tranche d’âge ont quitté l’école sans diplôme ou avec seulement le brevet des collèges. En ce qui concerne les adultes (25-48 ans), 14,8% n’ont pas obtenu de diplôme ou ont mis fin à leur scolarité après le certificat d’études primaires (CEP).

On note également que chez les enfants âgés de deux ans, la scolarisation est en recul depuis dix ans. En effet, un enfant sur trois, jusqu’au début des années 2000, était inscrit à l’école contre seulement 11,6% à la rentrée 2011.

Lituanie et République tchèque en tête du classement

La Lituanie est en tête du classement européen avec 93,3% de personnes âgées de 25 à 64 ans ayant terminé au moins le lycée, suivie en seconde position par la République tchèque avec 92,5%. La France se classe 22ème sur 28 avec 72,5%. Le Portugal et Malte sont, quant à eux, les cancres de cette étude avec respectivement 37,6% et 38,1%.

Enfin, bien que la France soit moins instruite que la moyenne européenne, le nombre de bacheliers français a fortement augmenté ces 35 dernières années. En effet, plus des trois-quarts des Français sont aujourd’hui titulaires du baccalauréat toutes filières confondues (76,7%), soit trois fois plus qu’en 1980 (25,9%).