La lecture sur mobile, solution à l’illettrisme dans les pays en développement ? (étude Unesco)

Selon une étude de l'Unesco, la lecture sur mobile permet aux lecteurs débutants ou semi-illettrés de progresser rapidement. L'offre en ebooks demeure toutefois peu diversifiée.

Selon une étude bientôt publiée par l’Unesco, dont certaines conclusions ont été révélées ce mercredi à l’occasion de la Semaine de l’apprentissage mobile, la lecture de livres sur téléphones et périphériques mobiles seraient un moyen de lutter efficacement et à moindre coût contre l’illettrisme dans les pays en développement.

L’illettrisme continue de progresser : 774 millions de personnes ne savent ni lire ni écrire dans le monde. Deux tiers sont des femmes. Le nombre de personne illettrées en Afrique subsaharienne, région la plus touchée, a augmenté de 37% depuis 1990.

Les lecteurs sur mobile lisent plus de livres en général

Selon l’Unesco, la lecture sur mobile, qui permet d’accéder à des textes du monde entier à peu de frais et avec un faible encombrement, est très bénéfique pour les jeunes en cours d’apprentissage de la lecture, et les adultes à faible niveau (semi-lettrés). Les lecteurs sur mobile sont aussi de plus grands lecteurs de livres « papier ».

Les lecteurs débutants composent près de la moitié des lecteurs sur mobiles, toutefois, relativement peu de littérature jeunesse est disponible sur les réseaux. Le déséquilibre entre les genres est par ailleurs préoccupant. Les femmes ne représentent qu’un quart des lecteurs sur mobile, alors qu’elles lisent en général deux fois plus que les hommes.

Diversifier les lectures disponibles et rendre les téléchargements gratuits

Les trois obstacles principaux au développement de la lecture sur mobile sont d’après l’Unesco : le manque de diversité des livres disponibles (les classiques libres de droits n’intéressent qu’un temps), la faible couverture réseau dans ces pays, et le coût de transfert des données.

L’Unesco recommande la création de portails qui répertorieraient pour les parents et les enseignants des œuvres destinées aux jeunes. L’organisation suggère également de diversifier les contenus en fonction du genre, du niveau et du langage des lecteurs. Elle encourage par ailleurs les opérateurs à étendre leur infrastructure et à baisser le coût du transfert de données, voire à rendre gratuits les téléchargements via les applications de lecture.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.