François Hollande a souhaité hier, lors du Conseil stratégique de l’attractivité, que « les étudiants et chercheurs étrangers puissent être accueillis plus facilement en France ». Le Président de la République a annoncé qu’ils pourront bénéficier « d’une carte de séjour dont la durée correspondra exactement à celle de leurs études ou à celle de leurs recherches ».

Un projet de loi sur l’immigration devrait suivre cette annonce, au printemps prochain.

Dans un dossier présentant ses « mesures en faveur de l’attractivité », le Conseil stratégique de l’attractivité prévoit « un allègement généralisé des formalités » pour inciter « les acteurs de l’économie de l’intelligence » à rester en France. Sont notamment engagés la « facilitation des démarches pour les étudiants étrangers en master […] bénéficiant d’un financement par une autorité publique », des « allègements des démarches pour les courts séjours salariés » et l’accès simplifié pour les titulaires d’un master « à un droit de séjour pour créer leur entreprise en France ».