Depuis hier, la bibliographie jeunesse mentionnant le livre Tous à poil ! n’apparaît plus en tant qu' »Activité pédagogique » à utiliser en classe sur le site des ABCD de l’égalité.

Une « ressource complémentaire »

Le Lab d’Europe 1 souligne en effet que les ministères de l’Education et des Droits des femmes, pilotes des ABCD de l’égalité, ont modifié l’organisation des ressources présentées sur le site. Jusqu’à hier, la bibliographie comprenant Tous à poil ! était classée dans la rubrique « Activités pédagogiques« , décrite comme une liste de « ressources pédagogiques sélectionnées sur le web, à destination des enseignants […], à utiliser en classe ». Mais depuis, cette catégorie a disparu, et la bibliographie a été reclassée dans la rubrique « Ressources complémentaires », décrite comme une liste de « ressources recensées sur le web [pouvant] être consultées par les enseignants » et issues de « sites proposant des activités et des bibliographies réalisées […] par des professionnels ».

Deux niveaux de ressources pédagogiques

Pour le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon, il s’agissait avant tout de « clarifier les statuts et bien montrer qu’il y avait deux niveaux de ressources », la polémique autour de Tous à poil ! révélant une « ambiguïté sur les différentes ressources ». La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem elle-même avait déclaré lundi que Tous à poil ! ne faisait « pas partie des programmes, des outils pédagogiques des ABCD de l’égalité ». Elle avait invité « tout un chacun à se rendre sur le site internet des ABCD sur lequel en 10 minutes on fait le tour des outils pédagogiques mis à disposition des enseignants ».

La polémique Tous à poil !

Tous à poil ! est un ouvrage de littérature jeunesse présentant différents personnages connus des enfants (policier, voisins, maîtresse…) en train de se déshabiller, pour « dédra­ma­ti­ser la nudité, sujet trop sou­vent tabou », selon les auteurs. Il fait par­tie d’une biblio­gra­phie de lit­té­ra­ture jeu­nesse pro­po­sée par les CDDP de la Drôme et de l’Ardèche sur le thème de l’égalité hommes-femmes. La polémique autour de ce livre avait été lancée dimanche par Jean-François Copé, qui l’avait fustigé Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. Le président de l’UMP avait déploré que l’ouvrage fasse partie d’une bibliographie « recommandée aux enseignants pour faire la classe ».