Des enseignants pourraient se mettre en grève contre le boycott de la réforme des rythmes scolaires par les maires, indiquait hier Laurent Escure, secrétaire général de l’UNSA Éducation, dans un article paru sur le site du syndicat et sur la page Facebook des Dernières Nouvelles d’Alsace de Colmar.

Laurent Escure réagissait au refus du maire de Colmar, Gilbert Meyer, de mettre en oeuvre la semaine de 4,5 jours dans la commune. « Gilbert Meyer rend un mauvais service à la jeunesse de son pays et à ses éducateurs. On apprend tous les jours à nos élèves à respecter les règles et des maires s’amusent avec la loi à des fins politiciennes », déplorait-il, précisant que des actions de grève pourraient être organisées par les enseignants dans les communes où les élus refusent d’appliquer la réforme des rythmes scolaires.