Education : des moyens supplémentaires pour l’enseignement de l’arabe

Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon veut consacrer des moyens supplémentaires à l'enseignement de l'arabe dans les établissements scolaires.

L’enseignement de l’arabe va être développé dans les établissements scolaires grâce à l’attribution de moyens supplémentaires, a annoncé hier Vincent Peillon lors d’un déplacement à Aix-en-Provence.

Le ministre compte notamment ouvrir davantage de postes d’enseignants d’arabe aux concours et doubler, d’ici 3 ans, le nombre de sections « langues et cultures médi­ter­ra­néennes » et « orien­tales » dans les établissements.

« Les déve­lop­pe­ments sont en grande par­tie de l’autre côté de la Méditerranée, c’est là qu’une jeu­nesse attend. Les Chinois et les Brésiliens vont inves­tir dans ces régions et nous, qui avons cette richesse com­mune de la Méditerranée, en serions absents pour des rai­sons idéo­lo­giques? C’est une folie! » a estimé Vincent Peillon. « L’arabe est l’une des grandes langues de la mon­dia­li­sa­tion, c’est la 5e langue par­lée dans le monde, mais elle est peu ensei­gnée. Il faut com­bler cette ano­ma­lie, il y a là un enjeu poli­tique et géos­tra­té­gique impor­tant », a souligné le ministre, qui veut mettre « les moyens néces­saires » pour développer l’enseignement de l’arabe, « aban­donné, comme celui de l’allemand, depuis des années ».

La convention de trois ans liant le ministère de l’Education nationale et l’Institut du monde arabe, qui fournira les ressources pédagogiques, a été renouvelée.

Un document de travail ministériel sur la refon­da­tion de la poli­tique d’intégration, présenté la semaine dernière par le Figaro, mentionnait l’engagement par le ministère de l’Education nationale d' »un pro­gramme de déve­lop­pe­ment de l’ensei­gne­ment des langues de la mon­dia­li­sa­tion au col­lège et au lycée ».

Source(s) :
  • avec AFP

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.