Seules 71 écoles sur 48 000 ont été perturbées par la journée nationale de boycott de l’école organisée par le collectif JRE qui proteste contre l’introduction d’une supposée « théorie du genre » à l’école, selon le ministère de l’Education nationale.

Selon la FCPE, le travail de communication mené par le ministère de l’Education nationale et les enseignants, notamment sur le dispositif ABCD de l’égalité, semble avoir porté ses fruits. « C’est logique, indique son président Paul Raoult dans Le Point. La première fois il y a eu un effet de surprise, certains parents ont pu se laisser berner. Ceux qui retirent aujourd’hui leurs enfants sont, je crois, de vrais membres du mouvement ».

A Mulhouse toutefois, la mobilisation a été assez forte, environ 500 élèves manquant à l’appel, avec une participation allant de 4,5% et 8,4% dans les 2 circonscriptions les plus importantes de l’agglomération, selon le rectorat.