L’arabe, le mandarin et l’hindi davantage enseignés dans les établissements scolaires (projet)

Dans sa feuille de route sur la refondation de la politique d'intégration, le gouvernement prévoit de développer l'enseignement de l'arabe, du mandarin et de l'hindi dans les établissements scolaires.

« Le ministère de l’Éducation nationale engagera un programme de développement de l’enseignement des langues de la mondialisation au collège et au lycée« , indique un document de travail ministériel sur la refondation de la politique d’intégration, présenté la semaine dernière par le Figaro.

« Améliorer la visibilité » de l’arabe, du mandarin et de l’hindi

Selon ce projet, le gouvernement entend améliorer la « visibilité des langues parlées dans les grands pôles démographiques de la mondialisation : arabe […], mandarin […], hindi […], aux côtés des langues vivantes classiques : anglais, espagnol, allemand, italien ».  Pour cela, il évoque la « création d’un véritable maillage d’établissements scolaires qui dispensent l’enseignement de ces langues sur l’ensemble du territoire », et la mise en place de certifications adéquates sur le modèle de ce qui existe déjà pour l’anglais, l’espagnol et l’allemand ».

Mettre en place un « office franco-maghrébin pour la jeunesse »

Autre mesure présentée dans la feuille de route, la préfiguration d’un « office franco-maghrébin pour la jeunesse ». Cela « pourrait s’avérer un outil remarquable d’échanges linguistiques et culturels, de connaissance et de reconnaissance mutuelle, des deux côtés de la Méditerranée », estime le document. Pour travailler à la mise en place d’une « plate-forme commune de préfiguration », le gouvernement français « proposera à ses homologues algérien, marocain et tunisien, de lancer un appel à candidatures en direction du monde associatif ».

Intégrer la lutte contre les discriminations dans la formation des enseignants

Le gouvernement souhaite également « développer la formation des personnels éducatifs en matière de lutte contre les discriminations« . La feuille de route évoque notamment le « lancement d’une évaluation qualitative et quantitative de la mise en oeuvre, dans les […] ESPE, des formations relatives à ces compétences ».  Elle propose aussi le recensement et la diffusion, « par le biais d’un site internet consacré aux discriminations, des ressources, initiatives de terrain et bonnes pratiques, visant notamment à déconstruire les stéréotypes à caractère raciste« , sur le modèle des ABCD de l’égalité.

Le document de travail doit être examiné mardi au cours de la réunion interministérielle. Il présente, selon des proches du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, « les propositions de l’ensemble des ministères sur le sujet. Tout ne sera pas gardé. D’autres propositions seront ajoutées », précisent-ils.

Source(s) :
  • AEF

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.