Le colloque annuel de l’AFAE, Association Française des Acteurs de l’Education, se déroulera cette année du 4 au 6 avril à Versailles et à Marly-le-roi, autour du thème « Peut-on réformer l’école ? ».
Christian Philip, ancien Recteur, dans son texte de problématisation du colloque, indique qu' »il faut réformer notre école parce qu’elle ne remplit plus les missions qui ont été celles de l’Ecole de la République. Elle n’a pas su digérer son principal succès à savoir sa démocratisation, l’accès au baccalauréat d’une grande majorité d’une classe d’âge. Les évaluations internationales le montrent : les résultats de nos élèves sont globalement médiocres et nous régressons par rapport aux pays comparables au nôtre ». Enfin, « notre école est de plus en plus inégalitaire alors que jusqu’aux années 50 elle était un véritable ascenseur social ».

« Changer l’École : objectifs, résistances, stratégies »

Le colloque sera introduit par le Président de l’AFAE, Daniel Auverlot, puis par Pierre-Yves Duwoye, Recteur de l’académie de Versailles. Deux conférences s’ensuivront : « Du changement dans l’école », qui présentera la vision de l’historien Antoine Prost (Historien et Professeur à l’Université Paris I et à Sciences Po), et « Changer l’École : objectifs, résistances, stratégies » de Claude Thélot (Conseiller maître honoraire à la Cour des Comptes).

Dimanche, la conférence de clôture intitulée « Comment peut-on être réformateur ? » sera proposée par Alain Boissinot (Président du Conseil supérieur des Programmes, ancien Recteur).

« Un prof, une heure, une classe, une discipline ? »

Par ailleurs, samedi, les participants auront la possibilité d’assister à 16 ateliers différents, parmi lesquels par exemple « Corps d’inspection, vecteur de changement ? » avec Yannick Tenne (IGEN) et Florence Robine (Rectrice de l’académie de Créteil), « Un prof, une heure, une classe, une discipline ? » avec Dominique Terrien (Doyen IEN premier degré) et Frédéric Bablon (Chef d’établissement) ou encore « Pourquoi l’Ecole reproduit-elle toujours les inégalités ? » avec Jean-Claude Rouanet (IA honoraire).

Les inscriptions au colloque sont ouvertes jusqu’au 15 février. A noter, les sociétaires CASDEN bénéficient d’un tarif privilégié.

Un colloque qui s’annonce passionnant sur un questionnement absolument majeur !