D’après Olivier de Lagarde, journaliste à France Info, Vincent Peillon aurait bien envisagé de proposer le gel de l’avancement des fonctionnaires. Invité à un déjeuner mercredi midi avec le ministre de l’Education nationale, en compagnie d’autres journalistes, Olivier de Lagarde répète sur France Inter les propos qu’aurait tenus Vincent Peillon au cours de ce repas.

« Moi, j’ai une mesure, aurait déclaré Vincent Peillon, que je vais proposer samedi lors de la grande réunion qui réunira autour du président de la République les principaux ministres, c’est le gel du salaire et de l’avancement des fonctionnaires« . Devant la réaction des journalistes, le ministre aurait affirmé : « la politique, c’est du courage. Moi, j’ai un million de fonctionnaires sous mes ordres, je prendrai mes responsabilités ». Et il aurait précisé qu' »il faudrait que ça s’applique à l’ensemble des fonctionnaires« .

L’intention de Vincent Peillon de geler l’avancement automatique des fonctionnaires avait été révélée par Les Echos mercredi soir. L’entourage du ministre de l’Education avait immédiatement démenti cette information.