Sous la surface des eaux (Flicks/CC/Guillaume-B)

Sous la surface des eaux (Flicks/CC/Guillaume-B)

C’est au fond de la mer Baltique que l’on peut découvrir de nombreuses épaves en tout genre. Une équipe de chercheurs suédoise a découvert une collection d’objets rares datant de l’âge de pierre. Ces vestiges, vieux de 11 000 ans, pourraient appartenir à un peuple nomade suédois.

Organisée par Bjorn Nilsson, chercheur à l’université de Sodertorn, une plongée archéologique a révélé de belles surprises. Parmi les objets retrouvés au fond de la Baltique, des outils en bois ou en silex, des morceaux de corde, un harpon ou même des restes d’aurochs dont le dernier aurait été observé en Pologne en 1627. Cette chasse aux trésors a été réalisée à 16 mètres sous la surface des eaux, près de Hano en Suède. Les vestiges ont parfaitement traversé les âges : enfouis sous une abondante couche de sédiments qui les privait d’oxygène, ils sont demeurés intacts.

Un objet étonnant suscite plusieurs hypothèses

Mais ce n’est pas la première fois que les chercheurs découvrent des objets dans les profondeurs de la mer Baltique. En 2011, des plongeurs avaient déjà observé un objet étonnant d’environ 60 mètres sur 7,50 mètres qui avait suscité plusieurs hypothèses : carcasse d’ovni, élément d’un dispositif anti sous-marins érigé par les nazis… Mais selon Volker Brüchert, professeur de géologie à l’Université de Stockholm, il ne s’agissait en rien de tout cela. En analysant des échantillons de l’objet qui lui ont été confiés par des plongeurs suédois, Volker Brüchert a conclu que la mystérieuse et gigantesque structure pouvait n’être qu’une simple formation géologique issue du passé glaciaire de cette mer.