Tous les auteurs n’ont pas l’écriture manuscrite délicate de Lewis Caroll, qui a même agrémenté son premier jet d’Alice au pays des merveilles de quelques dessins.

Certains écrivains sont plutôt méticuleux. John Steinbeck a composé un brouillon d’une propreté exemplaire pour Les Raisins de la colère, avec une écriture si régulière qu’elle mériterait d’être adaptée en police de caractères. Arthur Conan Doyle est presque aussi appliqué pour Le Chien des Baskerville. Les pattes de mouche de Jorge Luis Borges sont un modèle d’économie et de concision, tandis que le poète Walt Whitman nous gratifie de belles boucles sur ses lettres !

Des écrivains illisibles

D’autres écritures sont plus fantasques. J.K. Rowling a ainsi rédigé le scénario de sa série Harry Potter comme une écolière, de façon désordonnée, à l’encre bleue sur une feuille A4 perforée. Franz Kafka a une écriture de médecin, à peine lisible. Gustave Flaubert a du mal à suivre des lignes droites. Et le texte de Vladimir Nabokov montre davantage comment il rature que la façon dont il écrit !

Découvrez l’écriture manuscrite de tous ces auteurs, et d’autres encore (George Orwell, Jean-Paul Sartre, Jane Austen, Francis Scott Fitzgerald…) dans le diaporama ci-dessus.