Ancêtre européen peau sombre yeux bleus

Reconstitution du visage d'un chasseur-cueilleur européen vieux de 7.000 ans (© Consejo Superior de Investigaciones Científicas)

Il avait la peau sombre, les cheveux noirs ou bruns, et les yeux bleus : des chercheurs espagnols sont parvenus à reconstituer l’apparence d’un chasseur-cueilleur ayant vécu en Europe de l’Ouest il y a 7.000 ans, à partir de l’analyse génétique d’une de ses dents.

Les scientifiques du Consejo Superior de Investigaciones Científicas ont été surpris de découvrir cette combinaison inhabituelle de traits physiques, pensant que les premiers habitants de l’Europe auraient une pigmentation moins foncée. « La couleur de peau plus claire s’est peut-être développée beaucoup plus tard que ce qu’on estimait précédemment », a déclaré le docteur Carles Lalueza-Fox, à la tête de l’équipe qui a publié dimanche dernier ses recherches dans la revue Nature.

Très proche des Suédois et des Finlandais

« On a pensé que c’était quelque chose qui s’était produit en réaction à la migration depuis l’Afrique vers de plus hautes latitudes, où les radiations ultraviolettes étaient plus faibles et où vous aviez besoin de synthétiser la vitamine D dans votre peau », a expliqué Carles Lalueza-Fox. « Il est évident que ce n’est pas le cas, car cet homme a vécu en Europe pendant 40.000 ans et il a toujours une peau foncée. »

Malgré cela, les chercheurs ont établi que cet homme du Mésolithique était génétiquement très proche des habitants de la Suède ou de la Finlande d’aujourd’hui, comme l’indiquent ses yeux bleus.