Les députés ont adopté hier une proposition de loi des écologistes, visant à limiter l’exposition aux ondes électromagnétiques. Le texte interdit, entre autres, l’installation de boîtiers wifi dans les lieux accueillant des enfants de moins de 3 ans : crèches, garderies et centres de vacances et de loisirs. La Commission des affaires économiques avait également inclus les écoles maternelles dans l’interdiction, mais les députés sont revenus sur cette décision en séance.

En effet, d’après le ministre de l’Écologie Philippe Martin, appliquer l’interdiction aux maternelles « serait un réel frein au déve­lop­pe­ment du numé­rique dans les écoles pri­maires à un moment où celui-ci est une prio­rité du pré­sident de la République ». Cela représenterait aussi « un signal anxio­gène » envoyé aux familles quotidiennement exposées aux ondes wifi chez elles.

Pour la rap­por­teure écolo­giste Laurence Abeille, il faudrait pourtant étendre la mesure aux lieux accueillant des enfants jusqu’à 6 ans. Elle avait souligné dans son rapport que « les jeunes enfants doivent être tenus éloi­gnés de la source d’émission, d’autant plus que de par leur taille, ils sont sus­cep­tibles d’avoir la tête par­ti­cu­liè­re­ment proche d’une box ».