Dispositifs relais : plus de classes pour les élèves décrocheurs

La ministre de la Réussite éducative, George Pau-Langevin, en visite jeudi à Marseille souhaite étendre les dispositifs relais pour les élèves décrocheurs.

Ce jeudi, lors de sa visite à Marseille, George Pau-Langevin, ministre déléguée à la Réussite éducative, a annoncé qu’elle souhaitait étendre les dispositifs relais pour les élèves décrocheurs, en installant notamment des internats relais. Ces derniers seront créés afin que les jeunes puissent être, à la fois « sortis de leur quartier » et « encadrés à plus long terme, sur une année » a affirmé la ministre.

Permettre aux élèves de reprendre les bases

Les dispositifs relais ont pour but de reconduire les élèves vers le chemin de l’école. En effet, « l’élève en difficulté scolaire ou de comportement est sorti de la classe et il est repris dans une petite structure avec un enseignant particulièrement compétent », a expliqué la ministre. Ces dispositifs permettent aux élèves de reprendre les bases et de les faire réfléchir aux notions de citoyenneté, de civisme

George Pau-Langevin a par ailleurs vanté les résultats de ces dispositifs affirmant qu' »au bout de 2 à 3 mois l’élève qui a repris confiance » peut revenir dans sa classe. Enfin, la ministre souhaite également renforcer les partenariats avec la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) en augmentant le nombre d’éducateurs. « Nous avons les enseignants, mais nous avons vraiment besoin d’éducateurs (PJJ) si l’on veut que le système fonctionne correctement ».

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.