A voir en particulier cette semaine dans le Bulletin Officiel :

Les parents choisissent l’orientation de leur enfant

117 collèges vont expérimenter, pour une durée de trois ans, un nouveau type de procédure d’orientation : ce sont en effet les parents qui décideront de l’orientation de leur enfant et auront le dernier mot, en cas de désaccord avec l’équipe éducative.

« Si […] après une nouvelle rencontre avec le chef d’établissement ou son représentant organisée à la demande de l’élève et ses responsables légaux, ces derniers maintiennent leur choix, le chef d’établissement prononce une décision d’orientation conforme à ce choix. Il en informe l’équipe éducative. »

L’objectif de ce dispositif est de lutter contre le décrochage : « Le sentiment de l’orientation subie, en particulier vers l’enseignement professionnel, est identifié comme l’une des causes du décrochage », a déclaré la ministre déléguée chargée de la réussite éducative, George Pau-Langevin, sur le site de l’Education nationale.

Epreuves de langues vivantes au bac

Une nouvelle organisation est mise en place pour la session 2014, pour les épreuves de langues vivantes applicables aux baccalauréats général et technologique (hors séries L, TMD, STAV et hôtellerie).

En 2013, les professeurs de langues vivantes s’étaient trouvés démunis face à l’absence de consignes claires pour l’organisation des épreuves orales du baccalauréat.

Le B.O donne cette semaine le cadre de l’organisation des épreuves : une épreuve orale et une épreuve écrite, comptant chacune pour moitié dans la note finale.

L’épreuve écrite est un examen terminal classique. L’épreuve orale compte elle deux temps. Au cours de l’année, l’élève sera évalué par son professeur à l’oral. L’enseignant rédigera à cette occasion des fiches d’évaluation notées. Ces notes constitueront 50% de la note finale au bac. L’autre partie de la note finale orale sera attribuée suite à une épreuve orale classique devant examinateur. La note orale finale sera donc composée à 50% de l’évaluation en cours d’année, et à 50 % de l’examen terminal.