La grammaire : oui, ça compte !

La grammaire, c’est épineux, merveilleux, et incontournable. En français, bien évidemment, mais pas seulement, comme le montre un article américain.

Grammar Dictionary Definition

Grammar Dictionary Definition © chris2766 – Fotolia.com

Dans un très intéressant article, publié le 8 janvier, le Los Angeles Times pose la question suivante : est-ce que la grammaire compte ?

Et de répondre : oui, ça compte !

En effet, analyse l’article, la grammaire n’importe pas seulement pour les écrivains, mais sa maîtrise parfaite permet à tout un chacun d’exprimer sa pensée avec une précision absolue et redoutable.

Elle permet aussi d’échapper à une pensée collective, faite de phrases toutes faites plus ou moins bien assimilées par l’esprit, à défaut de savoir correctement construire les siennes.

Bref, la maîtrise de la grammaire est garante de la liberté.

Un texte phare de George Orwell

L’article s’appuie sur un texte de référence de George Orwell, datant de 1946, intitulé « Politics and the English Language »
qui met en garde contre les phrases toutes faites nous assaillant au quotidien. Le seul moyen de ne pas se laisser envahir par la pensée commune est de rester sur ses gardes et de décortiquer chacune des phrases insidieuses qui pourraient nous formater et détruire notre propre pensée.

Pour George Orwell, le fait de ne disposer que d’une écriture imprécise peut faire le lit des discours de propagande.

L’auteur de l’article cite un autre texte, signé Fiona Maazel, portant sur la grammaire dans la publicité. Elle s’appuie également sur le texte de George Orwell, et estime que ne pas maîtriser correctement la grammaire et ses subtilités empêche de vraiment pouvoir dire ce que l’on pense. Cela conduit par ailleurs à avoir tendance à s’appuyer sur la pensée des autres pour formuler la sienne. Ce qui est en jeu, c’est donc bien toujours une pensée libre.

De la ponctuation

L’article du Los Angeles Times démarre par une remarque sur la ponctuation : son auteur remercie un ancien rédacteur en chef qui un jour lui a fait prendre conscience de l’importance de la virgule.

Voici par exemple cette phrase, ponctuée différemment, issue du site leconjugueur.lefigaro.fr :

« Les élèves, qui avaient oublié leurs livres, ont été punis. »

« Les élèves qui avaient oublié leurs livres ont été punis. »

Alors, envie de faire le point sur la ponctuation ? On le voit, grammaire et ponctuation, quelle que soit la langue, sont à maîtriser en tout point…

Partagez l'article

1 commentaire sur "La grammaire : oui, ça compte !"

  1. Loys  22 janvier 2014 à 17 h 09 min

    Dans l’exemple donné à la fin de l’article, c’est toute la différence entre une relative explicative et une relative déterminative. Dommage que l’exemple soit punitif car la grammaire n’est pas une punition !Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.