Salaires enseignants : pétition contre les inégalités PE/certifiés

Le Sgen-CFDT a lancé aujourd'hui une alerte sociale et une pétition concernant les écarts de rémunération entre les enseignants de premier et second degrés. Selon L'Express, une grève serait envisagée.

L’alerte sociale a été lancée, aujourd’hui, par le syndicat enseignant Sgen-CFDT sur le niveau de rémunération des professeurs des écoles, moins élevé que celui des enseignants du secondaire.

Le syndicat, qui « exige un engagement clair du ministère de l’Éducation nationalesur le calendrier de rattrapage, tant pour l’ISAE que pour l’accès à la hors classe », a mis en ligne une pétition présentant ses revendications. Il envisagerait une grève, selon l’Express.

Soulignant que « les professeurs d’école […] sont recrutés depuis 1990 au même niveau de diplôme que les professeurs certifiés« , le Sgen dénonce un indice moyen de rémunération plus faible chez les PE, qui se traduit par « un écart de 240 € brut par mois ». Une différence qui « se creuse au cours de la carrière », puisqu’à 30 ans d’ancienneté, le traitement d’un professeur des écoles est de 2 438 €, tandis que celui d’un certifié atteint 3 128 €, indique le Sgen. Il rappelle aussi que si l’ISOE, prime allouée aux enseignants du secondaire pour le suivi et l’orientation des élèves, s’échelonne de 1 200 à 2 400 €, l’ISAE, prime perçue par les PE, ne s’élève qu’à 400 €.

Selon le syndicat, l’inégalité se traduit également par le taux d’accès à la hors-classe, qui chez les PE, « n’atteindra que 4,5 % des promouvables en 2015 alors qu’il est de 7 % pour les certifiés ».

Le Sgen-CFDT, qui « exige un engagement clair du ministère de l’Éducation nationale sur le calendrier de rattrapage, tant pour l’ISAE que pour l’accès à la hors classe », a mis en ligne une pétition présentant ses revendications. Il envisagerait une grève, selon l’Express.

Partagez l'article

3 commentaires sur "Salaires enseignants : pétition contre les inégalités PE/certifiés"

  1. Loys  21 janvier 2014 à 19 h 06 min

    Pour une fois que le Sgen-CFDT se préoccupe du sort de ses syndiqués (après avoir soutenu envers et contre tous la navrante réforme des rythmes scolaires) , il faut que ce soit pour les dresser les uns contre les autres. Évidemment le Sgen-CFDT oublie de rappeler que l’écart de salaire avec les certifiés est ridicule en comparaison de l’écart de salaire avec les instituteurs allemands, qui gagnent quasiment le double des instituteurs français.Signaler un abus

    Répondre
  2. fanfinou  24 janvier 2014 à 11 h 00 min

    Certifiés : nomination Nationale (dans toute la France… le plus souvent en IDF… Le coût??) 6 ans minimum avant de pouvoir revenir en région…Il faut avoir des parents pour aider psychologiquement et financièrement… et pendant ce temps ce temps les PE sont nommés en région… près de la famille….)..Signaler un abus

    Répondre
  3. Grandrobert  24 janvier 2014 à 12 h 01 min

    De qui se moque t on ? Les certifiés en collège ou lycée sont nommés dés leur première année dans les départements sensibles de l’Académie de Versailles ou de Créteil, le fameux 93,d’où ils ne redescendront qu’après au minimum cinq ou six ans pour certaines matières, d’autres n’auront aucune chance de revenir par exemple en Aquitaine. Le concours de professeur des écoles permet de rester dans son département d’origine de plus le CAPES est un concours extrêmement difficile.
    Enseigner en collège avec des adolescents et pré adolescents à qui les professeurs des écoles n’ont pas enseigné les fondamentaux au profit « d’activités de découvertes » nécessite un investissement physique et nerveux autres qu’en primaire et je ne parle même pas des collèges de Zep classés « violence », où là en plus il faut être formé à l’auto défense. Être professeur en classe de 3ème exige une grande compétence et un sens aigu des responsabilité puisque l’orientation des élèves qui engagera leur vie repose sur vos épaules.
    Enseigner en Lycée où arrivent maintenant tous les élèves, quelles que soient leurs immenses lacunes puisque « redoubler ne sert à rien », préparer au Bac mais surtout à l’après Bac demande un investissement de tous les instants.
    Alors de grâce cessons de réclamer toujours davantage, le jour où les élèves arriveront au collège avec un niveau tel qu’ils puissent lire écrire compter et se concentrer plus de dix minutes, ce qui relève aussi des apprentissages fondamentaux, alors revenez me faire signer cette sorte de pétition
    Pensez d’abord à une pétition pour qu’un Professeur de Lycée et Collège soit payé tout au long de sa carrière au même niveau que la grande majorité de ses collègues Européens (voir les salaires de leurs collèges Allemands !)
    Le salaire des Professeurs en Lycée et Collège et une honte pour la France
    Un professeur retraité qui a beaucoup de considération pour le noble métier de ses collèguesSignaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.