Lutter contre les stéréotypes et promouvoir l’égalité des sexes dès la maternelle

Ce lundi, le projet "ABCD de l’égalité" a été présenté par Vincent Peillon et la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem. Il vise à promouvoir l’égalité des sexes dès la maternelle.

L’égalité des filles et des garçons constitue une obligation légale et une mission fondamentale pour l’éducation nationale. Ce lundi, la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem et le ministre de l’Education Vincent Peillon ont présenté le projet « ABCD de l’égalité » qui vise à promouvoir l’égalité des sexes dès le plus jeune âge.

Disparités dans les parcours scolaires

Si les établissements scolaires sont devenus mixtes dans les années 70, trop de disparités subsistent dans les parcours scolaires des filles et des garçons. En effet, « moins d’un tiers des filles s’engagent dans les filières d’ingénieurs et moins de 17 % des étudiants des formations dans le domaine social ou paramédical sont des garçons » expliquent les ministres. Ils s’engagent aussi diversement dans les activités scolaires, sportives ou culturelles. De plus, « des études montrent qu’on ne note pas de la même façon la copie d’un garçon et d’une fille » a affirmé le ministre. De son côté, Najat Vallaud-Belkacem a expliqué que ce dispositif a pour but de « lutter contre toutes les autocensures« .

Egalité des sexes : les pères doivent être davantage impliqués

Les stéréotypes contribuent à freiner la marche vers l’égalité. C’est pourquoi un programme de formation spécifique a été mis en place. Il doit permettre « d’identifier comment les préjugés et les stéréotypes de genre se construisent chez les élèves » et « contribuer à leur déconstruction » expliquent les ministres. Ce mercredi, un rapport a été remis à la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem qui vise à pousser les hommes (en particulier les pères) à s’investir auprès des enfants pour lutter contre les stéréotypes filles-garçons. Il recommande d’agir à la racine, en créant des « dispositifs de préparation à la naissance » dans les maternités ou « d’accompagnement à la parentalité » qui donne davantage de place aux pères.

La recherche de l’égalité nécessite donc de s’attaquer à tous ces stéréotypes qui s’installent dans la tête des enfants dès la maternelle. Le rapport « Lutter contre les stéréotypes filles-garçons, un enjeu d’égalité et de mixité dès l’enfance » adresse ainsi trente propositions liées à l’éducation, la santé, les pratiques culturelles et sportives ou encore l’orientation scolaire.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.