Un géologiste texan découvre un réseau de tunnels sous la prison d’Alcatraz

Le géologiste américain Mark Everett a identifié un réseau de tunnels sous la cour de la prison d'Alcatraz, datant d'avant sa construction.

Ile prison Alcatraz San Francisco

L'île et la prison d'Alcatraz, au large de San Francisco. (photo CC San Francisco Visitors & Convention Bureau)

Mark Everett, professeur de géologie et de géophysique à la prestigieuse université d’A&M au Texas, a entrepris avec d’autres chercheurs de sonder les sous-sols de la prison d’Alcatraz, et découvert qu’ils étaient parcourus de nombreux tunnels.

Une prison trop coûteuse à entretenir

La célèbre prison d’Alcatraz n’a pas été le premier édifice bâti à l’emplacement qu’elle occupe. L’île d’Alcatraz a d’abord accueilli une forteresse équipée de 105 canons, avant qu’une prison y soit construite, dès la Guerre de Sécession. Celle-ci acquiert le statut de prison fédérale en 1933.

Mais à cause de son isolement, l’établissement pénitentiaire doit être approvisionné quotidiennement en eau depuis le continent, d’où des coûts d’entretien trois fois plus élevés que pour les autres prisons fédérales. Pour cette raison, la prison ferme en mars 1963.

Un réseau de tunnels à 4 mètres sous la prison

L’équipe conduite par Mark Everett a découvert de nombreux tunnels et chambres secrets, à une profondeur d’environ quatre à cinq mètres sous la cour et le terrain d’exercice de la prison, au moyen d’un radar à pénétration de sol. Ces souterrains auraient été creusés par l’armée américaine avant que la prison soit construite sur les ruines de la forteresse, et n’ont vraisemblablement jamais été utilisés par les prisonniers.

Au cours des 29 ans pendant lesquels la prison a été son statut fédéral, abritant des criminels célèbres comme Al Capone, au moins quatorze tentatives d’évasion ont eu lieu. Aucune n’a à priori été couronnée de succès, même si trois évadés n’ont jamais été retrouvés (présumés noyés dans la baie de San Francisco).

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.