130 milliards de dollars : la somme déboursée pour les catastrophes naturelles en 2013

Le coût économique des catastrophes naturelles et humaines en 2013 a été publié mercredi par l'assureur Swiss Re. Un montant élevé mais inférieur à l’an passé.

Cyclone (Flicks/CC/NASA's Earth Observatory)

Cyclone (Flicks/CC/NASA's Earth Observatory)

Inondations, typhons, tempêtes, ouragans : le bilan du coût économique des catastrophes naturelles et humaines en 2013 s’annonce élevé. Selon une estimation publiée mercredi 18 décembre par l’assureur Swiss Re à Zurich, il serait de l’ordre de 130 milliards de dollars américains . Un montant néanmoins en baisse comparé à celui de l’an dernier qui s’élevait à 196 milliards de dollars.

Catastrophes naturelles : 25 000 personnes ont perdu la vie dans le monde

De nombreuses catastrophes ont marqué l’année 2013 engendrant au total la mort de 25 000 personnes dans le monde. L’évènement le plus meurtrier de toute l’année est le typhon Haiyan aux Philippines, qui a coûté la vie à 7 000 individus. Le secteur des assurances, qui a déboursé au total 81 milliards de dollars pour les catastrophes de 2012, devrait verser, cette année, un montant de 44 milliards de dollars.
L’année 2013 a également été marquée par des catastrophes météorologiques. Les inondations en Europe centrale et orientale secouant le mois de juin ont ainsi causé des pertes économiques de 18 milliards de dollars.

Il y a enfin eu Andreas, Christian, Xaver : des phénomènes météorologiques qui se sont traduits par des vents violents et des inondations. Parmi les 44 milliards de dollars versés, au total, par les assurances, 5 milliards de dollards ont été déboursés pour eux.

Le Parlement européen souhaite renforcer la réaction de l’Union Européenne

Ces événements, désastreux, font naître une inquiétude pour les années à venir et les gouvernements ont décidé de réagir. Le Parlement européen a donc pris la décision le 10 décembre d’adopter des règles afin de renforcer la réaction de l’Union européenne lors de catastrophes naturelles. Le communiqué du Parlement indique  « qu’une capacité européenne de réaction d’urgence sera mise sur pied et remplacera les dispositions ad hoc actuelles par un système plus prévisible et plus fiable« . Les Etats membres se tiendront prêts à intervenir immédiatement en cas d’urgence et la prévention des catastrophes sera également renforcée.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.