"Il n'en restera qu'un !" : un seul médicament agissant sur le système nerveux pour protéger de nombreuses pathologies potentiellement mortelles ? (Flickr/CC/incurable_hippie)

Un seul médicament pour soigner 30% de la population mondiale ? D’après des tests en laboratoire, la molécule baptisée « LNP 599 » pourrait prévenir à la fois les infarctus, les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), le diabète et même l’obésité. De quoi en faire « un des médicaments incontournables du XXIème siècle », comme le souligne France 3.

En effet, les pathologies concernées sont devenues très courantes : les maladies cardiovasculaires sont aujourd’hui la première cause de mortalité dans le monde, les AVC la 3ème cause de décès en France, tandis que le diabète affecte quelque 3 millions de Français.

Action sur le système nerveux

Ce médicament miracle a été élaboré par l’équipe du professeur Bousquet de la faculté de médecine de Strasbourg, après 15 ans de recherche. C’est le mode d’action innovant de la molécule qui lui permet d’avoir un effet aussi large : elle n’agit pas sur l’organe touché, mais sur le système nerveux qui le régule. L’usage d’un médicament unique permettrait d’éviter les risques liées à l’interaction de plusieurs molécules.

Il ne reste maintenant qu’à trouver un industriel prêt à financer le développement du médicament, et commencer les essais sur l’homme. Sa commercialisation pourrait intervenir d’ici 5 à 7 ans.