La plus grande partie des 54.000 incidents graves recensés en collège et lycée lors de l’année scolaire 2012-2013 se sont « fortement concentrés sur une minorité d’établissements« . Voilà ce que révèle l’enquête publiée mardi 17 décembre par l’Education nationale. En effet, l’étude note que 10% des établissements les plus touchés ont totalisé 40% des incidents, tandis qu’un cinquième des établissements ne déclare aucun incident.

Par ailleurs, sept incidents sur dix se sont déroulés au collège, contre 16% en lycées professionnels et 14% en lycée général et technologique ou polyvalent. Mais lorsqu’il s’agit d’incidents graves, les lycéens se classent devant les collégiens : avec une moyenne de 14,4 incidents graves pour 1000 élèves, 29,6 se concentrent en lycée, toutes filières confondues, et 15,3 en collège.