Programmes scolaires : le bilan de la consultation des enseignants du primaire

Le ministère de l'Education nationale et le Snuipp-FSU publient chacun un rapport de la consultation des professeurs des écoles sur les nouveaux programmes scolaires de l'école primaire.

Le ministère de l’Education nationale et le Snuipp-FSU ont publié, à quelques jours d’intervalle, leur bilan de la consultation des enseignants du primaire sur les programmes scolaires, lancée en septembre dernier.

Des programmes à alléger

Dans les 2 synthèses, l’accent est mis sur la nécessité d’alléger les programmes de 2008, qui « apparaissent déséquilibrés et impossibles à tenir dans le temps : trop lourds, trop d’empilement de savoirs, trop simplistes dans leur conception des apprentissages » pour le Snuipp. Du côté du ministère, on indique que les enseignants « déplorent une trop grande densité des contenus, qui ne leur permet pas de mener à bien l’ensemble des apprentissages sur le temps d’enseignement imparti. […] En conséquence, les enseignants disent faire des choix dans leur enseignement, notamment sur les apprentissages fondamentaux« .

Les 2 rapports soulignent également la volonté des enseignants de revoir les contenus des programmes de l’école maternelle. Ils « ne doivent plus se focaliser sur une unique et prématurée préparation au CP« , explique notamment le Snuipp. Pour le ministère, « les enseignants souhaitent avant tout retrouver une forme d’enseignement plus adaptée à l’âge des élèves » en maternelle, « devenue une ‘petite école élémentaire‘, alors que les enseignants veulent mettre en avant un climat serein et bienveillant favorisant l’acquisition de connaissances ».

Des nouveaux rythmes scolaires à prendre en compte

Le Snuipp rappelle également qu’il faut que les programmes tiennent compte des nouveaux rythmes scolaires. « Ils devront intégrer le fait que les après-midi scolaires sont appelés à être plus courts. Il faudra alors veiller à la place légitime et nécessaire des domaines d’enseignement fondamentaux comme les sciences, l’histoire et la géographie, l’EPS et les arts visuels notamment qui sont souvent placés les après-midi », affirme le syndicat.

Les résultats de cette consultation doivent nourrir la réflexion du Conseil supérieur des programmes chargé d’élaborer les nouveaux programmes scolaires. Ce dernier a été saisi officiellement vendredi par Vincent Peillon, qui, en lui remettant sa première feuille de route, a lancé la refonte des programmes scolaires.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.