Vincent Peillon lance la refonte des programmes scolaires

Vincent Peillon a remis vendredi sa feuille de route au CSP (Conseil supérieur des programmes) concernant la refonte des programmes. Ces derniers entreront en vigueur à la rentrée 2014 pour la maternelle et à partir de la rentrée 2015 du CP à la 3ème.

En saisissant officiellement, ce vendredi 6 décembre, le Conseil supérieur des programmes (CSP), l’instance chargée de la refonte des programmes, le ministre de l’Education nationale semble savoir où il veut aller. Les nouveaux programmes qui remplaceront ceux de 2008, entreront en vigueur à la rentrée 2014 pour la maternelle et à partir de la rentrée 2015 pour l’école élémentaire et le collège, après consultation des enseignants, indique-t-il.

Des programmes « plus favorables à la réussite de tous »

Vincent Peillon appelle à des programmes scolaires « plus favorables à la réussite de tous« , « plus simples et plus lisibles », « adaptés au temps dont disposent les enseignants ». Il demande des programmes « plus progressifs et plus cohérents » conçus par cycles, de trois ans chacun, « ajustés aux enjeux contemporains de la société », et « favorisant le plaisir d’apprendre… ». Ils doivent également s’adapter aux différents cycles : un cycle unique pour la maternelle et un cycle des « apprentissages fondamentaux » (CP au CE2) donnant une place primordiale au langage et au calcul. Du CM1 à la 6ème, le cycle de « consolidation » permettra aux élèves de disposer de bases solides. Le cycle des « approfondissements » (5ème à la 3ème) introduira des temps d’accompagnement pédagogiques pour les élèves, « sans bouleverser la distribution horaire », souligne le ministre.

Vincent Peillon a également précisé que les programmes seront mis en œuvre progressivement, en commençant par la première année de chaque cycle : CP, CM1 et 5ème à la rentrée 2015, CE1, CM2 et 4ème à la rentrée 2016, CE2, 6ème et 3ème à la rentrée 2017. Quant aux professeurs, « l’année 2014-2015 sera consacrée à des actions de formation en direction des enseignants pour les préparer à mettre en place les programmes à la rentrée », a affirmé le ministre.

Les nouveaux programmes scolaires devront être « précis, clairs, ambitieux et réalisables »

Les nouveaux programmes scolaires que doit proposer le Conseil supérieur des programmes devront être « précis, clairs, ambitieux et réalisables« , estime le SNUipp-FSU. Le syndicat a affirmé que les programmes actuels « apparaissent déséquilibrés et impossibles à tenir dans le temps : trop lourd, trop d’empilement de savoirs, trop simpliste dans leur conception des apprentissages ». « Pour les prochains programmes, il faudra, en maternelle, se focaliser sur une unique et prématurée préparation au CP ». « En élémentaire, éviter l’empilement successif et mettre en lien les disciplines en développant les compétences transversales ». Enfin, les futurs programmes devront tenir compte des nouveaux rythmes et le fait que les après-midi scolaires sont appelées à être plus courtes, indique le syndicat.

1 commentaire sur "Vincent Peillon lance la refonte des programmes scolaires"

  1. Citoyen  7 décembre 2013 à 20 h 43 min

    Les gouvernements changent de programmes comme ils changent de chemise. Pas le temps de les ingérer…
    Comme les éditeurs de manuels doivent être contents!Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.