Moins d’un Français sur deux (49%) pense encore que l’école assure encore l’égalité des chances, selon un sondage CSA pour Les Echos et l’Institut Montaigne publié ce jeudi(1). En 2006, ils étaient 56%.

Le directeur général de l’Institut Montaigne, Laurent Bigorgne, estime que ce « plongeon » de l’image de l’école renvoie au sentiment plus général « que l’ascenseur social est bloqué« . « Il peut y avoir un effet Pisa, mais je pense qu’on est sur un mouvement de fond », ajoute-t-il.

Les cadres plus critiques que les ouvriers

« Le fait d’avoir ou non des enfants scolarisés n’influe quasiment pas sur l’orientation des réponses » signalent les auteurs de l’étude. Ils observent par contre des tendances plus marquées selon le genre, l’orientation politique, la catégorie socioprofessionnelle et l’âge des sondés.

Les hommes (45%), les sympathisants de droite (51%), les cadres (35%) et les retraités (43%) sont ainsi moins optimistes sur la question que les femmes (54%), les sympathisants de gauche (57%), les ouvriers (47%) et les jeunes de 18 à 24 ans (54%), avec 1 à 5% de personnes sans opinion.