Pour « mieux prévenir, identifier et traiter les phénomènes de cyberviolence » entre élèves, le ministère de l’Education nationale a publié un guide à destination des professeurs et des chefs d’établissements, indique une circulaire parue au B.O. du 28 novembre 2013.

Le guide, diffusé sous format papier à tous les chefs d’établissements, « doit servir d’outil d’information et de formation » pour les personnels de direction et les équipes éducatives. Il met l’accent « sur la nécessité d’informer les élèves, de les sensibiliser », de « développer leur esprit critique », et explique « les conduites à tenir (prise en charge de la victime, démarche de fermeture d’une page d’un réseau social, sanctions disciplinaires de l’auteur, dépôt de plainte, etc.) » pour gérer les cas de cyberharcèlement. Il propose également des conseils juridiques, illustrés par des exemples de situations concrètes.

En effet, une sensibilisation des élèves, de leurs familles et des personnels est « indispensable à l’École d’autant que les technologies de l’information et de la communication font partie intégrante de la vie quotidienne et sont devenues des vecteurs de communication, de socialisation et d’apprentissage incontournables », souligne la circulaire. Elle rappelle que « la formation des élèves aux droits et aux devoirs liés à l’usage d’Internet et des réseaux est une des dispositions de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013″.

La publication de ce guide intervient dans le cadre d’une grande campagne contre le harcèlement scolaire lancée par le ministère de l’Education nationale ce mardi.