L’enseignement supérieur français attire et satisfait les étudiants étrangers : neuf étudiants étrangers sur dix présents en France ou ayant déjà terminé leurs études sont satisfaits voire très satisfaits de leur séjour dans l’Hexagone, selon le baromètre de Campus France (chargé de la promotion de l’enseignement supérieur et de l’accueil des étudiants étrangers) réalisé par TNS Sofres(1).

L’enquête menée auprès de 19 738 étudiants étrangers montre que si ces derniers choisissent la France, c’est notamment pour la qualité des formations proposées (51%). Ensuite, la connaissance de la langue française (42%), la réputation des établissements supérieurs ou des enseignants en France (37%), puis la valeur des diplômes à égalité avec l’intérêt culturel (35%) et enfin, le coût des études jugé plus faible qu’ailleurs (26%). Mais la concurrence s’accentue avec d’autres pays et en particulier les pays anglo-saxons : 45% des étudiants ont hésité avec un autre pays avant de se décider, soit une hausse de 5 points par rapport à une étude réalisée deux ans plus tôt.

Malgré ces signes positifs pour l’image de la France, il existe encore des critiques émises par les étudiants.

47% d’étudiants étrangers insatisfaits par le coût de la vie en France

La France doit encore faire des progrès dans certains domaines : plus d’un étudiant sur deux ayant effectué ses études en France est insatisfait des démarches administratives. De même, 52% se disent insatisfaits de la possibilité de travailler en France une fois diplômé. « Parmi ceux qui désireraient rester en France, seul un tiers y parvient », indique Emmanuel Rivière, de TNS Sofres. Le coût de la vie en France mais aussi celui du logement restent d’autres points noirs de l’Hexagone car 47% des sondés sont insatisfaits.

Enfin, malgré une majorité qui se déclare bien accueillie par leur établissement (86%), près de trois étudiants sur dix ont été déçus par l’accueil des étudiants français.