6 % des enfants déclarent avoir déjà fumé une cigarette en classe de CM2

Dans l’édition 2013 publiée jeudi 14 novembre, l’Insee dresse le portrait social de la France. Dans cet ouvrage, l’une des études porte sur les comportements à risque des adolescents. Analyse.

Les comportements à risque chez les jeunes

Les comportements à risque chez les jeunes © prudkov – Fotolia.com

La santé est rarement au cœur des préoccupations des jeunes. Mais lorsqu’on les interroge, plus de 90% des adolescents français se considèrent en bonne santé, selon le portrait social de l’Insee publié ce jeudi. Pourtant, beaucoup d’entre eux prennent des risques qui peuvent avoir des répercussions sur leur organisme : addictions, troubles alimentaires, conduites dangereuses… Des comportements néfastes qui passent avant tout par une recherche de plaisir et d’adrénaline.

En CM2, 54% des enfants ont déjà bu de l’alcool

Depuis 2005, les épisodes d’ivresses sont plus fréquents et notamment chez les filles. En effet, à 17 ans, plus d’une sur deux déclare avoir déjà été ivre en 2011. Les garçons sont, quant à eux, plus nombreux à boire que les filles (80 % contre 74%). Mais, ce penchant pour l’alcool peut arriver très tôt : 54% des élèves de CM2 déclarent avoir déjà consommé de l’alcool ! Et arrivé au lycée, ce taux dépasse les 90%. La consommation de l’alcool ou de la cigarette est aujourd’hui devenue un phénomène de mode et les campagnes de sensibilisations ne semblent pas affecter les jeunes. En effet, après un recul entre 2005 et 2008, la consommation de tabac chez les adolescents a de nouveau augmenté. Mais, cette fois-ci ce sont les filles qui font figure de mauvais exemple: elles sont 70% à avoir déjà fumé contre 67% pour les garçons et 6 % des enfants déclarent avoir déjà fumé une cigarette en CM2 ! Même si l’expérimentation de celle-ci est plus tardive que celle du premier verre d’alcool, aujourd’hui près d’un tiers des jeunes de 17 ans fument tous les jours. A ce même âge, quatre jeunes sur dix déclarent avoir fait usage du cannabis.Même si la consommation de cette substance illicite se fait de façon moins régulière, elle reste la drogue la plus consommée par les adolescents. Ces comportements à risque sont, toutefois, pas les seuls dangers encourus par les jeunes adultes. Les troubles alimentaires et les problèmes de poids viennent aussi s’ajouter à la liste.

En classe de 3e, 42 % se perçoivent trop « grosses »

Chez les jeunes filles, le corps est souvent l’expression de leur mal-être. La plupart d’entre elles se voient « beaucoup » trop grosses ou bien « beaucoup » trop maigres. Cette insatisfaction d’un corps qui se transforme avec l’âge affecte leur alimentation et peut parfois s’accompagner de pensées suicidaires voire de tentatives de suicide. Près d’une collégienne sur cinq en classe de 3ème déclare avoir suivi un régime en 2010. Mais les réels problèmes de poids comme l’obésité ou le surpoids sont plus fréquents chez les 18-24 ans. En effet, en 2012, dans cette tranche d’âge, deux jeunes sur dix se déclarent en surpoids ou obèses. Un phénomène qui, selon l’Insee, s’inscrit dans une évolution à la hausse depuis le début des années 2000.

 

Partagez l'article

Google

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.