50 % des enseignants du primaire seront grévistes demain à Paris, selon les intentions de grève communiquées par le ministère. Au niveau national, les intentions de grève sont de 25 %.

Différents syndicats ont appelé à la grève ce jeudi 14 novembre pour protester contre la réforme des rythmes scolaires. CGT, FO, Sud et Faen ont lancé un appel national pour « obtenir la suspension immédiate de la mise en oeuvre de la réforme et l’abrogation du décret sur les rythmes scolaires« . A Paris, le Snuipp-FSU 75 a invité, avec Snudi-FO, Sud Education, CGT Educ’action et CNT-Ste, les enseignants de la ville à se mobiliser pour revendiquer « une remise à plat de la semaine scolaire pour cette année« .