Entamées « depuis plusieurs mois », les discussions sur l’évolution des métiers des personnels éducatifs débuteront « officiellement dans une dizaine de jours avec l’ensemble des représentants des personnels », indiquait mardi à l’Assemblée nationale le ministre Vincent Peillon.

Elles porteront « sur tous les métiers de l’éducation, y compris, bien entendu, le statut des enseignants », a précisé le ministre. Si « certaines décisions seront prises avant Noël », d’autres seront prises « un peu plus tardivement afin qu’elles puissent accompagner les réformes qui accompagneront la réforme des programmes : la réforme de l’éducation prioritaire […] et celle du collège« , a-t-il poursuivi.

Vincent Peillon avait initialement annoncé pour septembre la mise en place de 13 groupes de travail chargés de réflé­chir aux évolu­tions des métiers de chaque caté­go­rie de per­son­nel (direc­teur d’école, Rased, per­son­nel admi­nis­tra­tif…). L’un de ces groupes travaillera notamment sur le statut des enseignants et la remise en question des décrets de 1950. Des discussions sur la ges­tion des res­sources humaines (notamment les pre­mières affec­ta­tions et les rap­pro­che­ments de conjoints) seront également ouvertes.