Royal future remplaçante de Peillon à l’Education nationale ?

Depuis l'évocation d'une éventuelle démission de Vincent Peillon, candidat aux élections européennes, la rumeur de son remplacement par Ségolène Royal ne cesse d'enfler.

Candidat aux élections européennes, Vincent Peillon avait évoqué mi-octobre sur BFMtv, une éventuelle démission de son poste de ministre de l’Education nationale pour mener campagne. Depuis, une rumeur circule, celle de son remplacement par Ségolène Royal.

Craintes chez les syndicats

Le Figaro citait notamment début octobre des « sources syndicales » qui craignaient le retour de la « maîtresse » Ségolène Royal. Et en effet, comme le souligne l’Express, si la rumeur s’avère fondée, le remplacement de Vincent Peillon pourrait mettre à mal les négociations engagées par les syndicats avec l’actuel ministre de l’Education.

Pour l’entourage de Vincent Peillon, ce scénario ne tient pas la route. « Il n’est pas question de démission, affirme le cabinet du ministre. Techniquement, il est possible de devenir député européen tout en conservant son poste de ministre ». Selon Atlantico, les proches de Peillon ne verraient en effet pas d’un très bon oeil l’arrivée de Ségolène Royal à l’Education nationale. « L’arrivée de la diva du Poitou nous ferait presque regretter le professeur Peillon« , se moque d’ailleurs l’un d’eux.

Une « sortie précipitée » de Vincent Peillon ?

L’Express avance une autre hypothèse : l’Elysée souhaiterait éprouver ce scénario en cas de « sortie précipitée » de Vincent Peillon. Fragilisé par la réforme des rythmes scolaires qui continue à faire polémique, ce dernier pourrait avoir à affronter une levée de boucliers de la part des élus, à l’approche du Congrès des maires du 19 novembre.

La principale intéressée avait indiqué en mai dernier qu’elle ne se voyait pas au sein du gouvernement, indique le site planet.fr. « Je suis à la tête de ma région (Poitou-Charentes), j’y suis suis fidèle, j’y ai engagé des réformes très importantes (…) et j’entends conduire ces chantiers jusqu’au bout », avait-elle déclaré.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.