La commune de Boves, en Picardie, est revenue provisoirement à la semaine de 4 jours dans ses écoles lundi, après avoir rencontré des problèmes dans l’organisation des activités périscolaires.

« Une par­tie des acti­vi­tés péri­sco­laires avait lieu durant la pause méri­dienne. C’est cette orga­ni­sa­tion qui posait ques­tion et qui a fait réagir un cer­tain nombre de per­sonnes, les parents notam­ment », indique ainsi le Dasen de la Somme, Yves Delécluse. « A un moment donné, quand les uns et les autres n’arrivent plus à com­mu­ni­quer, plu­tôt que d’aller au blo­cage on prend une mesure forte de sus­pen­sion », explique-t-il, précisant que « tout le monde était d’accord pour la sus­pen­sion pro­vi­soire ».

Toutefois, le Dasen compte sur une remise en place de la semaine de 4,5 jours dès janvier. Un comité de pilotage composé de représentants de parents, de la municipalité et de l’Education nationale doit se réunir ce jeudi. Ils seront chargés d' »élabo­rer un nou­veau pro­jet, pour voir com­ment on peut très rapi­de­ment retrou­ver l’engagement des 4,5 jours », souligne Yves Delécluse.