Une « instruction » permettant de « conseiller aux uns et aux autres des bonnes façons de s’organiser » dans la mise en oeuvre des rythmes scolaires en maternelle sera publiée « dans les jours qui viennent », a annoncé lundi le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon. Il a présenté plusieurs de ces recommandations lors de la visite d’un groupe scolaire à Torcy (Seine-et-Marne).

Distinguer les temps scolaires et périscolaires

Il a préconisé, entre autres, de « veiller à ce que les élèves petits puissent mieux identifier les personnes, les lieux et les temps », en considérant notamment « la question de la transition » entre temps de classe et activités périscolaires. Le ministre a d’ailleurs approuvé la nomination dans le groupe scolaire d’un coordinateur chargé de « faire la transition entre temps scolaire et périscolaire » par la Ville.

Ne pas interrompre la sieste des enfants

Il a également invité les collectivités à « respecter le temps de la sieste » des petits. « Réveiller les enfants, ça n’est pas possible. On va aider [les communes] à ne pas le faire! « , a indiqué le ministre. Il a en outre recommandé de ne pas organiser « trop d’activités pour éviter la fatigue » des enfants.

Enfin, Vincent Peillon s’est insurgé contre « ces organisations qui font des bilans au bout de trois semaines » sur la mise en place de la réforme, précisant que le comité de suivi chargé du sujet rendra ses conclusions en décembre. Il y a « des problèmes d’adaptation dans un certain nombre d’endroits », mais « dans 95 % des cas, [ils] sont en train de se résoudre localement », a-t-il affirmé.