Le Centre photographique d’Ile-de-France  de Pontault-Combault propose toujours des expositions et manifestations de grande qualité.

Actuellement, et jusqu’au 22 décembre, les visiteurs pourront découvrir « Second Nature », une exposition des photos de Guy Tillim, qui rassemble deux séries réalisées en Polynésie Française et au Brésil, à São Paulo, entre 2010 et 2011.

Le photographe sud-africain montre dans ces deux séries, deux approches singulières du paysage. Qu’il soit totalement naturel ou totalement urbain, l’artiste se pose cependant toujours la même question : « Dans quelle mesure fabrique-t-on une scène et dans quelle mesure la laisse-t-on s’exprimer pour ce qu’elle est ? » (citations extraite du livre de Guy Tillim, « Second Nature », Prestel, 2012).

Un détail

Exposé et connu dans le monde entier, Guy Tillim a beaucoup travaillé sur l’Apartheid et sur Johannesburg, sa ville natale. Pour cette série « Second Nature », il change radicalement d’univers et offre un regard contrasté sur le paysage : celui, paradisiaque, de la Polynésie Française, et celui des rues impersonnelles de São Paulo. Le résultat est  saisissant, car un détail, infime, insoupçonné au départ, vient toujours accrocher le regard du spectateur.

A noter, le dimanche 17 novembre aura lieu une après-midi gratuite de rencontres autour de la représentation du paysage en photographie au Parc Culturel de Rentilly (1), puis au Centre photographique d’Ile-de-France. Des professeurs d’art et une artiste présenteront leur réflexion sur le sujet, et une visite de l’exposition de Guy Tillim s’ensuivra.

GuyTillim-Comptroller Bay_NukuHiva_2011 © Guy Tillim. Courtesy de la galerie Stevenson, Le Cap et Johannesburg

GuyTillim-Comptroller Bay_NukuHiva_2011 © Guy Tillim. Courtesy de la galerie Stevenson, Le Cap et Johannesburg

 

 

 

 

 

 

 

 

GuyTillim_Mouaroa_Moorea_2010 © Guy Tillim. Courtesy de la galerie Stevenson, Le Cap et Johannesburg

GuyTillim_Mouaroa_Moorea_2010 © Guy Tillim. Courtesy de la galerie Stevenson, Le Cap et Johannesburg