Michael Bodomov

Michael Bodomov, exclu pour avoir caché son identité aux responsables de son lycée. (photo : capture d'écran KDKA TV News)

Michael Bodomov, un lycéen de 17 ans scolarisé à Mount Lebanon High School, en banlieue de Pittsburgh (Pennsylvanie), a été temporairement exclu pour être venu à l’école habillé comme un vagabond.

Dans le cadre d’un exercice de théâtre scolaire, Michael devait s’inventer une identité et jouer ce rôle toute une journée. Il avait pour cela créé le personnage de John, jeune homme ayant connu un drame familial et qu’un gourou avait convaincu de renoncer à toutes ses possessions matérielles.

En survêtement, le visage sale, un sac poubelle à la main

Il s’est ainsi présenté un matin au lycée vêtu de plusieurs épaisseurs de pulls et d’un pantalon de survêtement, d’une paire de mitaines, de chaussures dépareillées et de sacs plastique au lieu de chaussettes. Il s’était par ailleurs étalé de l’encre sur le visage pour le rendre plus sale.

Ayant réussi à attirer l’attention d’un enseignant pour se faire ouvrir la porte de l’établissement, celui-ci refuse de laisser entrer le garçon, qui lui paraît « avoir 30 ans et ne pas s’être douché depuis dix jours ». Michael, réticent à l’idée de quitter son rôle avant même le début de la journée de cours, finit par marmonner qu’il est élève. Il montre aussi le sac poubelle qu’il transporte, et qui contient ses affaires de cours – mais aussi de nombreuses bouteilles vides en plastique.

Exclusion de deux jours pour infraction au règlement

La police, appelée par l’école, finit par intervenir. Michael explique la situation. Les responsables de l’établissement décident d’exclure le garçon pour « insubordination », et pour avoir enfreint le règlement intérieur, qui prévoit que les étudiants doivent s’identifier auprès du personnel de l’école quand on le leur demande.

Michael juge la punition disproportionnée. Sa mère reconnaît toutefois qu’il est normal que l’école fasse preuve de prudence, au vu des récentes fusillades dans des écoles américaines. Quand un inconnu se présente à l’école avec un sac poubelle, « qui sait ce que cela peut donner ? » dit-elle.

Michael Bodomov espère intégrer l’université de Pittsburgh l’an prochain, et pense que le théâtre pourrait bien être sa vocation. Etant donné sa récente performance, il a toutes ses chances.