Le projet des dirigeants du district de Los Angeles d’équiper tous les élèves de leurs écoles d’une tablette tactile se heurte à de nombreux problèmes.

Les élèves l’utilisent pour aller sur Facebook

L’initiative partait d’une bonne intention, transformer l’enseignement et l’apprentissage en fournissant un iPad équipé d’applications pédagogiques à tous les élèves et enseignants des écoles du district. Mais certains logiciels éducatifs qui devaient être déployés sur les tablettes des écoles sont apparemment loin d’être au point, ce qui limite l’utilisation de l’iPad en classe.

L’appareil deviendrait même un élément perturbateur en cours, puisque de nombreux élèves ont rapidement fait sauter le système de verrouillage de la tablette, afin de pouvoir accéder à Facebook et autres sites personnels. Des établissements ont ainsi bloqué la distribution d’iPads dans les classes et confisqué les tablettes en attendant que le problème soit réglé.

Problème d’équipement wi-fi

De plus, le programme se heurte aux problèmes d’infrastructures rencontrés par les établissements, dont la plupart ne disposent pas d’un équipement wi-fi adapté.

Enfin, le budget consacré au dispositif risque d’être beaucoup plus élevé que prévu puisque suite à un malentendu avec Apple, chaque tablette pourrait bien coûter au district près de 100 $ de plus.

Une situation qui inquiète les autorités dirigeantes. Le superintendant a annoncé que le calendrier de distribution des iPads s’étendrait jusqu’en décembre 2015 afin de faire face aux difficultés logistiques et répondre aux critiques.